La Garenne,

La Garenne-Colombes est la plus belle ville de France ! Je sais que tous les Maires décrivent ainsi leurs communes car un lien fusionnel se tisse entre eux, les habitants, les commerçants, les associations, les professionnels, les enseignants et tous les acteurs sociaux et économiques. J’en suis devenu Conseiller municipal à 19 ans et j’ai la chance d’en être le Maire depuis 2001.

Cette petite ville de 30.000 habitants, à l’esprit village, se situe dans les Hauts-de-Seine, au Nord-Ouest de Paris. C’est ce que l’on appelle la petite couronne.

La Garenne-Colombes héberge 4 écoles maternelles, 5 écoles élémentaires, 2 collèges, 1 lycée professionnel et 3 écoles privées. Comme beaucoup d’élus, j’ai quelques fiertés très concrètes :

  • Le Théâtre, qui diffuse plus de 50 représentations chaque saison. Un de mes plus grands bonheurs est de participer à la sélection des pièces qui y sont jouées et que je vais, chaque année, sélectionner moi-même en Avignon.
  • La Place de la Liberté, symbolisée par la halle du Marché qui jouxte l’Eglise Saint-Urbain et qui prolonge la perspective de la rue Voltaire et ses nombreux commerces.
  • Les immeubles signés par Norman Foster, dont les réalisations composent les paysages de villes aux 4 coins du globe,
  • Le Mastaba 1, la maison-musée de Jean-Pierre Raynaud devenue propriété municipale, qui abrite des collections permanentes dont son célèbre Pot Sculpture,
  • Le nombre de places en crèches, 506, qui permet à La Garenne d’afficher un taux d’accueil parmi les plus hauts de France.

Au commencement, au XIIIe siècle, La Garenne était un territoire de chasse, dépendant de Colombes, une commune voisine. Principalement composées de bois, ces terres sont passées entre les mains de différents propriétaires avant de devenir la propriété de Jean-Nicolas Corvisart des Marets, premier médecin de Napoléon Ier, au XIXe siècle. En 1910, La Garenne gagne son indépendance et devient La Garenne-Colombes. Ce que les habitants de La Garenne vous diront, et ce qui me rend d’autant plus fier, c’est que, malgré l’accessibilité et l’ouverture de la ville, on y retrouve l’esprit « village » qui l’animait autrefois. C’est une ville à taille humaine aux portes de Paris.

En quelques points,
les réalisations les plus récentes :

  • La Médiathèque (un bâtiment moderne qui abrite un amphithéâtre, des salles de travail et aujourd’hui notre centre de vaccination),
  • L’aménagement du Quartier des Champs-Philippe (20% du territoire de la ville, réaménagé avec un collège, un théâtre, des commerces et des crèches),
  • Une politique de sécurité moderne (Police Municipale renforcée, disponible de 7h à 2h du matin, brigade équestre et centre de supervision urbaine du réseau d’une centaine de caméras de surveillance),
  • Des défibrillateurs accessibles en extérieur et à l’intérieur dans tous les espaces communaux,
  • Des constructions récentes très qualitatives ne différenciant pas les logements sociaux des autres logements privés,
  • Une Maison pour abriter des femmes victimes de violences,
  • Des salles de travail pour les écoliers, collégiens, lycéens, étudiants, qui n’ont pas l’espace pour étudier chez eux, ouvertes gratuitement jusqu’à 23h pratiquement toute l’année,
  • La 1ère crèche de France spécialisée qui accueille des enfants avec des troubles du neuro-développement (TND)

Soyez acteur
de votre futur.