La Covid-19 ne doit pas nous faire oublier les 700.000 personnes atteintes d’autisme.