Nous n’avons pas connu à l’AP-HP un nombre d’entrées aussi haut en 24 heures depuis la 1ère vague.