L’épidémie dans les écoles n’a jamais été sérieusement gérée en 1 an.