Philippe Juvin, le Blog
Député européen, Maire de La Garenne-Colombes
Président de la fédération Les Républicains des Hauts-de-Seine

Philippe Juvin Maire de La Garenne-Colombes Député européen

Conférence : L’Europe au cœur de l’élection présidentielle – Jeudi 2 février à la Sorbonne

N’hésitez pas à vous inscrire en cliquant sur le visuel !

COMMUNIQUE DE PRESSE : « Brexit : Pendant que Theresa May prépare la guerre, le gouvernement français se tait »

Theresa MAY a enfin donné sa position sur le Brexit. Il faut d’abord interpréter cette sortie comme un message adressé à ses concitoyens pour les rassurer sur le fait que le Brexit aura bien lieu. Mais c’est aussi un message qu’elle a souhaité envoyer à l’ensemble des Européens.

Aux Européens, elle a expliqué qu’elle ne demandait officiellement rien, et ne sacrifierait aucun de ses objectifs à l’accès au marché européen. Le faisant, elle s’est mise en position de force par rapport aux négociateurs européens; puisqu’elle ne demande rien, on ne peut rien exiger d’elle.

Mais attention, en prétendant ne rien exiger, elle va tenter de faire son marché en picorant dans l’acquis communautaire dont elle ne pourra plus bénéficier. De plus, elle va essayer de brûler les plus belles pièces de la maison avant de la quitter.

Face aux Britanniques, il va falloir être forts car les négociations seront difficiles. Pourtant la France est à cette heure muette, le gouvernement préférant se passionner pour la primaire de gauche.

La négociation avec la Grande-Bretagne devrait être une première étape de la refondation de l’Europe. Mais où est la France dans ce grand débat ? Nulle part, comme d’habitude.

Philippe JUVIN
Porte-parole des Républicains en charge des questions européennes
Député Européen

 

Invité de JJ Bourdin sur RMC pour évoquer l’épidémie de grippe

Retrouvez mon interview après le journal de 9h (à partir de 3mn30, en cliquant sur le visuel ci-dessous) :

Invité de RFI pour débattre de la sécurité sociale

Retrouvez mon intervention sur RFI en cliquant sur ce lien http://www.rfi.fr/emission/20170110-securite-sociale

Situation de la chaîne Euronews en langue persane

LOGO QE

Alors que le Moyen-Orient connaît des bouleversements majeurs qui affectent directement l’Europe, la chaîne télévisée « Euronews » diffusée en langue persane risquerait une fermeture imminente et un transfert vers une version uniquement numérique.
Ce transfert affecterait grandement l’objectif de la chaîne puisque l’accès à internet dans cette région reste souvent très limité.
Étant donné la mise en œuvre de l’accord international sur le nucléaire avec l’Iran, et la nécessité d’approfondir les relations entre ce pays et l’Union, cette chaîne constitue un moyen de communication efficace entre l’Europe et la population iranienne pour diffuser des valeurs européennes telles que les droits de l’homme, la démocratie ou encore l’égalité entre les hommes et les femmes. Il convient d’ailleurs de souligner que la chaîne est également diffusée jusqu’en Afghanistan. Dans un appel d’offres émis en octobre 2010, la Commission s’était engagée à soutenir la diffusion d’Euronews en langue persane.
La Commission peut-elle confirmer qu’elle continuera à appuyer les initiatives visant à maintenir la diffusion de ladite chaîne en persan?

Réponse donnée par M. le Vice-Président ANSIP au nom de la Commission (09.01.2017)

La Commission renvoie l’honorable parlementaire à sa réponse à la question écrite P-7681/16. Au printemps 2017, Euronews mettra en œuvre un nouveau modèle de production qui lui permettra de faire preuve d’une plus grande souplesse entre ses versions linguistiques. Ce modèle de production s’inscrit dans le cadre d’une stratégie d’entreprise plus large qui vise à assurer la stabilité financière de la chaîne. La Commission a été rassurée, tant par la chaîne que par les résultats d’un audit de performance, quant au fait que les changements apportés par le nouveau modèle de production sont susceptibles d’être conformes aux objectifs de l’UE et au statut d’Euronews en tant que seule chaîne télévisuelle diffusant des informations sous un angle paneuropéen.

Le nouveau modèle de production prévoit le passage au numérique de quelques versions linguistiques, y compris le persan. Selon les chiffres d’audience disponibles, le persan est la quatrième langue la plus populaire sur Euronews, toutes plateformes numériques confondues. Cette version linguistique a reçu 4,8 millions de visites au cours du premier trimestre de 2016 et compte 234 000 abonnés sur les réseaux sociaux. Selon les résultats de l’audit de performance, la stratégie numérique de la chaîne a atteint une croissance remarquable «particulièrement adaptée au contexte politique et social de l’Iran», pays où la population urbaine a une meilleure connaissance des services numériques par rapport au reste de la population. En avril 2016, une étude visant à analyser le service de télévision d’Euronews en langue persane a conclu que les personnes qui connaissent l’existence d’Euronews sont généralement des personnes instruites de la classe moyenne, qui sont davantage connectées.

La Commission demeure résolue à financer des actions fortes et efficientes à valeur ajoutée prouvée en Europe et ailleurs, tel que le nouveau service numérique d’Euronews en langue persane.

Mon discours lors de la soirée de remerciement des bénévoles de la Primaire


Soirée de remerciement des bénévoles de la Primaire… par CLS2086 Merci à Christophe Lesage pour ces images !

Soirée de remerciements des bénévoles qui ont tenu les bureaux de vote durant la Primaire !

Ce matin avec François FILLON à l’hôpital Marie Lannelongue au Plessis-Robinson #Santé

Résultats de la Question de la Semaine

Retrouvez-moi sur France bleu demain matin !

Communiqué de presse : Modification du code des douanes de l’UE: vers une meilleure protection des frontières douanières, économiques et industrielles

« Il existe aujourd’hui des failles importantes dans la surveillance de nos frontières douanières, économiques et industrielles qu’il convient de corriger au plus vite », a déclaré Philippe Juvin, rapporteur pour le Groupe PPE sur le règlement relatif à la modification du Code des douanes de l’UE, voté aujourd’hui en session plénière du Parlement européen.

« L’adoption de ce règlement permettra de combler ces lacunes et d’étendre les contrôles douaniers ainsi que les contrôles vétérinaires et phytosanitaires à l’ensemble des marchandises qui entrent dans l’Union européenne », a expliqué le député européen.

« Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour permettre aux autorités douanières nationales d’opérer une surveillance douanière efficace et d’effectuer les analyses de risques nécessaires », a conclu Philippe Juvin.

Participation au colloque organisé par Les Républicains d’Assas sur le thème « Quel avenir pour l’Europe ? »

assas

Résultats de la Question de la Semaine

resultats-qds-51

Communiqué de presse : ÉLECTIONS EN ITALIE, IL FAUT ÉCOUTER LE PEUPLE

Les Italiens viennent de sanctionner Matteo RENZI parce que le sentiment de déclassement est immense en Italie. Près de 8 millions d’Italiens sont en situation de pauvreté. L’endettement est colossal.

Matteo RENZI, qui n’a jamais caché sa complicité avec Manuel VALLS, a un point commun avec lui : ils n’écoutent plus le peuple. Et le peuple ne croit plus à leurs incantations.
Le peuple italien a dit son ras-le-bol devant la surdité de son gouvernement, son inaction en matière de lutte contre l’immigration illégale, les frontières passoires et l’absence de règles.

Le peuple italien n’a pas cru au « ça va mieux » de Matteo RENZI.

Le peuple français ne croira pas plus au « ça va mieux » de François HOLLANDE et de Manuel VALLS.

Il faut toujours écouter le peuple.

Philippe JUVIN
Porte-parole des Républicains
Député européen

Retrouvez-moi ce soir sur LCP pour un débat sur Alzheimer

20161201-itw-lcp

Mauvaise polémique de Marisol TOURAINE sur le programme Santé de François FILLON

Paris, le 29 novembre 2016 – Communiqué de presse

Marisol TOURAINE tente depuis hier d’accréditer l’idée que François FILLON voudrait moins bien rembourser les soins des Français, et veut faire le coup habituel de la gauche au moment des élections, de la « privatisation du système de santé par la Droite ».

Ces affirmations sont totalement fausses puisque François FILLON souhaite au contraire mieux rembourser certaines affections aujourd’hui à la charge des patients, en particulier les plus graves et celles concernant les personnes les plus âgées. Faut-il rappeler que François FILLON est celui qui, en 2003, a sauvé le système de protection sociale ? A l’époque déjà, la Gauche avait utilisé les mêmes arguments mensongers. Or, le vrai défi est bien celui posé par François FILLON : mieux soigner, mieux rembourser, faire bénéficier les Français des progrès scientifiques, et sauver un système de santé démobilisé, méprisé, et ruiné par cinq années de François HOLLANDE.
Ces critiques de Marisol TOURAINE sont particulièrement incroyables venant d’elle. En effet, comme la Cour des Comptes l’a exposé, hors affections de longue durée (ALD), le reste à charge des patients n’a cessé d’augmenter durant ce quinquennat. Hors ALD, les Français sont donc moins bien remboursés sous François HOLLANDE que lors du précédent quinquennat.

De plus, Marisol TOURAINE a massivement transféré aux mutuelles et aux assurances une part importante des remboursements hier encore assurés par la solidarité nationale. Vouloir accuser François FILLON de « privatisater » la protection sociale est donc particulièrement malvenu de sa part. Les Français, suite à la mise en place des contrats de mutuelle obligatoire dans les entreprises, sont moins bien remboursés désormais.

Sous Marisol TOURAINE, les Français sont également moins bien soignés. L’espérance de vie par incapacité, fait incroyable, a reculé dans notre pays. Des médicaments nouveaux et prometteurs contre en particulier certains cancers, ne seront pas disponibles en France alors qu’ils le seront chez nos voisins …

Moins de remboursements, dégradations de la qualité des soins, perte de chance face à la maladie et diminution de l’espérance de vie : le bilan de Marisol TOURAINE est si catastrophique qu’on aurait attendu d’elle un peu plus de modestie et de discrétion dans le débat public.

Heureusement pour la santé des Français, la page Marisol TOURAINE et François HOLLANDE sera bientôt tournée !

Résultats de la Primaire de la Droite et du Centre à La Garenne-Colombes

13800

Premier tour

23.14% de participation

François FILLON 45.8%

Alain JUPPE 28.4%

Nicolas SARKOZY 18.6%

Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET 3.4%

Bruno LE MAIRE 1.9%

Jean-Frédéric POISSON 1.3%

Jean-François COPE 0.3%

 

Second tour

22.57% de participation

François FILLON 65.5%

Alain JUPPE 34.49%

Un grand MERCI aux nombreux bénévoles qui ont aidé dans l’organisation de la Primaire à La Garenne-Colombes !cyriri-wgaa_zy7 cyriri-xeae15-w cyrirjtxcaa8kzs cyrirjuw8aaoqna

Résultats de la Question de la Semaine

resultats-qds-50

Une vraie politique de santé bucco-dentaire (prévention et soins) est-elle au programme des candidats ?

Congrès de l’Association Dentaire Française – vendredi 26 novembre 2016
Une vraie politique de santé bucco-dentaire (prévention et soins) est-elle au programme des candidats ?

Avec la participation de :
Dr Sophie Dartevelle, présidente de l’Union française de santé bucco-dentaire
Dr Philippe Denoyelle, président National de l’Union Dentaire
Dr Philippe Juvin, chef de service des urgences de l’hôpital Georges Pompidou, président de la Fédération Les Républicains des Hauts-de-Seine et député européen
Claude Le Pen, économiste de la santé

Mon intervention sur Bloomberg suite au 1er tour de la Primaire

Retrouvez-moi sur Bloomberg TV pour saluer la réussite de la Primaire

img_0043

Libre circulation des professionnels dentaires et expérience clinique adéquate

LOGO QE

La directive révisée 2005/36/CE relative à la reconnaissance des qualifications professionnelles vise à mettre en place une plus grande automaticité dans la reconnaissance des diplômes pour favoriser la mobilité des travailleurs en Europe et adapter la formation aux besoins actuels du marché du travail.
Des règles minimales d’harmonisation ont été définies, notamment en ce qui concerne les chirurgiens-dentistes. Les universités européennes doivent ainsi assurer à leurs étudiants une formation de base, qui doit notamment comprendre une «expérience clinique adéquate» (article 34, paragraphe 3, point e).
Pourtant, il apparaît que 10 % des nouveaux professionnels chirurgiens-dentistes diplômés en Europe le sont sans jamais avoir opéré, et ce au détriment de la qualité des soins dentaires et de la sécurité des patients.
La Commission compte-t-elle s’attaquer à la mauvaise transposition de cette directive par certains États membres, qui n’imposent pas à leurs universités un programme minimal d’enseignement en matière de formation clinique?

Réponse donnée par Mme Bieńkowska au nom de la Commission (16.11.2016)

La directive relative à la reconnaissance des qualifications professionnelles (ci-après «la directive») établit des conditions minimales de formation harmonisées pour sept professions, dont les praticiens de l’art dentaire, qui permettent la reconnaissance automatique de ces qualifications dans l’Union européenne.

En conséquence, les États membres doivent veiller à ce que tous leurs programmes de formation dentaire de base comprennent au moins les matières exigées, qu’ils aient au moins la durée minimale requise et qu’ils donnent la garantie que les diplômés acquièrent au moins les connaissances et les compétences requises. Les exigences prévoient également une expérience clinique adéquate sous surveillance appropriée et des études pharmacologiques.

Conformément au principe d’harmonisation minimale, rien n’empêche les États membres de fixer des exigences plus élevées dans leur législation. En conséquence, les programmes de base nationaux ne sont pas nécessairement identiques.

La Commission entend veiller à ce que les États membres transposent correctement les exigences de la directive, y compris les dispositions de sa révision récente , et prendra le cas échéant les mesures qui s’imposent pour garantir la conformité au droit de l’Union.