Philippe Juvin, le Blog
Député européen, Maire de La Garenne-Colombes

Philippe Juvin Maire de La Garenne-Colombes Député européen

L’Appel des Onze

Le chaos économique, social, politique et moral de la France de François Hollande est total. Cette situation dramatique affecte aussi la position internationale de la France et l’influence de notre pays en Europe. Aujourd’hui, l’Europe se fait sans la France. Le couple franco-allemand n’est plus qu’un exercice de style. François Hollande a été désavoué par tous ses partenaires européens, même ceux de sa propre famille politique. Notre voix ne compte plus. Tous les jours, l’influence française disparaît un peu plus.

Pourtant, la France a longtemps éclairé l’Europe et le monde, en particulier lors de la présidence française de 2008. Il est temps de mettre un coup d’arrêt à cette mort lente de notre influence. L’UMP doit peser dans le débat européen en mettant à sa tête un homme qui comptera dans les négociations avec ses voisins, en particulier avec nos partenaires du PPE. Car c’est au PPE que se discutent les grandes décisions de l’Union et se défend l’intérêt national.

C’est pourquoi nous, députés européens du PPE, appelons à la candidature de Nicolas Sarkozy à la présidence de l’UMP, seul parti d’opposition à François Hollande, capable de redresser le pays. Nicolas Sarkozy est patriote et européen. Par son expérience et son autorité, il est le seul à jouir d’une reconnaissance internationale qui bénéficiera à la France et qui contribuera au rétablissement de notre influence en Europe.

Philippe Juvin
Brice Hortefeux
Michèle Alliot-Marie
Rachida Dati
Angélique Delahaye
Françoise Grossetête
Constance Le Grip
Nadine Morano
Renaud Muselier
Maurice Ponga
Franck Proust

Interview – Echo of Europe – Commission européenne: « Moscovici est sous tutelle » pour Philippe Juvin

By Echo of Europe on 10 septembre 2014

>> Cliquez ici pour accéder à l’interview sur le site Echo of Europe

L’Eurodéputé PPE Philippe Juvin revient pour nous sur la nouvelle commission Juncker, une commission qui voit le poid de la France au sein de l’UE diminuer.

« En pratique, la déclaration de Jean-Claude Juncker est malheureusement sans ambiguïté : « le commissaire (M. Moscovici) aura besoin de l’appui d’un vice-président (M. Dombrovskis) pour ajouter une nouvelle initiative au programme de travail de la Commission ou à l’ordre du jour du Collège ». Autrement dit, pour la première fois, l’action d’un commissaire européen français sera contrôlée par un commissaire d’un autre pays… Pierre Moscovici devra faire valider toutes ses décisions. Cette situation fait honte à la France. Elle témoigne d’une triste réalité: la mort lente de l’influence française dans l’Union », a expliqué Philippe Juvin.

Pour le député, « cette triste situation était malheureusement prévisible. Car la légitimité de Pierre Moscovici était affectée par ses positions de ministre. Quand il était ministre, Pierre Moscovici s’était constamment assis sur les recommandations de la Commission. Quelle légitimité aurait-il eu pour imposer aux autres ce qu’il a refusé de s’imposer à lui-même ? Par ailleurs, nous payons aujourd’hui la légèreté de François Hollande dans l’image qu’il donne quotidiennement de la France ».

Aggravation de la crise au Soudan du Sud et situation des enfants – Réponse de Catherine Ashton

Question avec demande de réponse écrite de Philippe JUVIN à la Commission européenne (Vice-présidente/Haute Représentante) – 7 juillet 2014

Depuis le 15.12.2013, le Soudan du Sud est le théâtre d’une guerre civile sanglante à dimension ethnique. Après des mois de pourparlers, le président sud-soudanais et son rival se sont engagés à cesser les hostilités, à organiser des élections et à former un gouvernement de transition. Mais l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) doute de leur volonté réelle de trouver une issue politique au conflit.

Le Conseil de sécurité a adopté, le 27.05.2014, la résolution 2155 qui recentre le mandat de la Mission des Nations unies au Soudan du Sud sur la protection des civils. Parmi eux, les enfants constituent un groupe particulièrement vulnérable : 500.000 déplacés, 50.000 menacés de mort à court terme, de faim ou de maladie et 9.000 recrutés et utilisés comme enfants-soldats.

1/ Comment l’UE soutient-elle la médiation de l’IGAD via l’Instrument de Stabilité ?

2/ Quelles actions spécifiques aux enfants sont soutenues par l’UE ?

3/ L’UE, par la voix de son représentant spécial pour la Corne de l’Afrique Alexander RONDOS, compte-elle exhorter le Soudan du Sud à mettre en œuvre le plan d’action signé en mars 2012 avec les Nations-Unies pour mettre fin au recrutement et à l’utilisation d’enfants par les forces armées ?

Réponse donnée par Mme Ashton, Haute Représentante/Vice-Présidente, au nom de la Commission européenne – 2 septembre 2014

Dès le déclenchement de la crise au Soudan du Sud, l’Union européenne a soutenu les efforts déployés par l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) pour trouver une solution. Le représentant spécial de l’UE et la délégation de l’UE auprès de l’Union africaine appuient les médiateurs de l’IGAD, tandis que l’UE a apporté au processus de médiation une contribution de 1 million d’euros. En outre, l’UE a récemment adopté un ensemble de mesures d’aides exceptionnelles d’un montant de 10 millions d’euros pour favoriser la stabilisation et instaurer un climat de confiance dans les régions directement touchées, tout en encourageant la prévention des conflits dans celles qui présentent un risque élevé de contagion. Elle prévoit également d’appuyer la mise en œuvre des conclusions des négociations menées actuellement sous l’égide de l’IGAD, comme le mécanisme de suivi et de vérification, ainsi que d’autres discussions complémentaires, ce qui permettra à l’UE de réagir rapidement dès que l’occasion se présentera de concourir à la stabilisation, aux négociations et aux initiatives de prévention des conflits.

L’Union condamne les violations des droits de l’homme et les crimes contre l’humanité qui ont lieu au Soudan du Sud, notamment ceux qui prennent pour cibles les enfants; elle est déterminée à épargner de nouvelles souffrances à la population C’est pourquoi, l’Union a décidé d’adopter dans un premier temps des mesures restrictives à l’encontre des personnes coupables d’avoir entravé le processus de paix mené par l’IGAD en violant le cessez-le-feu et en commettant d’inqualifiables violations des droits de l’homme.

Par l’intermédiaire d’un projet de l’initiative «Les enfants de la paix» dans les camps de réfugiés d’Adjoung Thok et de Maban, l’Union participe à des initiatives d’éducation et de protection des enfants (de 12 à 17 ans) en faisant porter plus particulièrement son effort sur ceux dont la scolarité a été perturbée par les conflits et les déplacements. Par ailleurs, les interventions humanitaires financées par l’Union accordent une attention particulière aux problèmes de protection des civils, notamment celui de l’enrôlement des enfants dans les forces armées. L’Union soutient également, à Djouba, des lieux sûrs réservés aux filles et aux jeunes femmes victimes de violences sexistes.

Le commissaire français Pierre Moscovici mis sous tutelle: « une honte pour la France due à la légèreté et à l’inexistence de François Hollande en Europe »

10/09/2014: Le commissaire français Pierre Moscovici mis sous tutelle: « une honte pour la France due à la légèreté et à l’inexistence de François Hollande en Europe » Philippe Juvin, porte-parole de la délégation française du Groupe PPE au Parlement européen.

« La composition de la Commission européenne vient de tomber. Pierre Moscovici finit par obtenir le portefeuille des Affaires économiques. Mais ce poste prestigieux est en trompe l’œil: Pierre Moscovici est en fait mis sous la tutelle étroite du vice-président letton et ancien premier ministre Valdis Dombrosvkis. Ce n’était jamais arrivé. Pour la première fois de son Histoire, la France n’a pas de commissaire européen autonome », a déclaré Philippe Juvin, porte-parole de la délégation française du Groupe PPE au Parlement européen.

« En pratique, la déclaration de Jean-Claude Juncker est malheureusement sans ambiguïté : « le commissaire (M. Moscovici) aura besoin de l’appui d’un vice-président (M. Dombrovskis) pour ajouter une nouvelle initiative au programme de travail de la Commission ou à l’ordre du jour du Collège ». Autrement dit, pour la première fois, l’action d’un commissaire européen français sera contrôlée par un commissaire d’un autre pays… Pierre Moscovici devra faire valider toutes ses décisions. Cette situation fait honte à la France. Elle témoigne d’une triste réalité: la mort lente de l’influence française dans l’Union », a expliqué Philippe Juvin.

Pour le député, « cette triste situation était malheureusement prévisible. Car la légitimité de Pierre Moscovici était affectée par ses positions de ministre. Quand il était ministre, Pierre Moscovici s’était constamment assis sur les recommandations de la Commission. Quelle légitimité aurait-il eu pour imposer aux autres ce qu’il a refusé de s’imposer à lui-même ? Par ailleurs, nous payons aujourd’hui la légèreté de François Hollande dans l’image qu’il donne quotidiennement de la France ».

« Voilà le résultat de deux ans d’une politique européenne inexistante. Aujourd’hui est un jour triste pour tous ceux qui croient en une France forte » a conclu Philippe Juvin.

>> Téléchargez le communiqué

Irak : il y a urgence Messieurs les Européens ! Agissons sur le plan humanitaire, militaire et diplomatique

Suite aux témoignages de François Fillon et des parlementaires qui reviennent de mission en Irak, Philippe Juvin, un des premiers parlementaires européens à avoir mesuré l’ampleur de la menace de l’Etat islamique sur la stabilité du Proche-Orient mais aussi du reste du monde, demande au Président de la République de peser sur l’Union européenne afin qu’elle agisse à quatre niveaux :

– répondre à l’urgence humanitaire : « Collectivement, nous ne pouvons participer à l’exode de ces milliers de Chrétiens et de Kurdes. C’est de leur survie dans la paix dont nous devons nous préoccuper » explique Philippe Juvin qui connait bien ces territoires et qui est en contact quotidien avec des représentants de ces communautés via le Liban.
– anéantir militairement cet Etat islamique
– rétablir la stabilité dans cette région en impliquant la participation de tous les grands Etats démocratiques de la région
– assurer aux Chrétiens d’Orient, dans chacun de leurs pays respectifs, une représentation qui leur permet de faire valoir leurs aspirations.

Saluant l’action décidée par le Président Hollande tant d’un point de vue humanitaire que militaire avec les livraisons d’armes aux Kurdes, Philippe Juvin en appelle au Président du Conseil européen pour que des moyens humanitaires, militaires et diplomatiques à la hauteur de la gravité de l’enjeu, soient mis en œuvre au plus vite.

« Les frontières de la barbarie ont été franchies dans cette région : assassinats de journalistes, de femmes et d’enfants, viols, enlèvements….La France et l’Union européenne doivent s’associer à toute action de la Cour Pénale Internationale contre les auteurs de ces crimes et contre leurs complices dans les Etats qui le financent » conclut-il.

>> Téléchargez le communiqué

Donald Tusk au Conseil : réformer paye, une leçon pour les Français

Philippe Juvin, porte parole des eurodéputés UMP PPE : Donald Tusk au Conseil : réformer paye, une leçon pour les Français.

Donald Tusk, premier ministre polonais, a été désigné pour succéder à Herman Van Rompuy.
Donald Tusk a eu le courage de mener dans son pays des réformes structurelles telles que la réforme des retraites, de la fiscalité ou du système de santé. Il était donc le plus à même de soutenir un calendrier de réformes pour l’Europe.

Sa nomination est un grand succès pour le PPE et un nouveau camouflet pour François Hollande qui soutenait la candidature socialiste danoise. Elle est une fois de plus la preuve de l’absence totale de l’influence française en Europe.

La Pologne de Tusk a montré qu’en jouant la carte européenne, en assainissant les finances publiques et en prenant ses responsabilités, on créait de la croissance et des emplois. Tout le contraire de l’immobilisme français qui tergiverse en mettant ses propres maux sur le dos de l’Europe. L’élection de Tusk doit être une leçon pour tous.

Situation des chrétiens en Irak : réponse de Catherine ASHTON

Question avec demande de réponse écrite de Philippe JUVIN à la Commission européenne (Vice-présidente/Haute Représentante) – 8 juillet 2014

Objet: VP/HR — Situation des chrétiens en Irak

Depuis la première guerre du Golfe, la situation des chrétiens en Irak n’a cessé de se dégrader, notamment depuis l’invasion du pays par la coalition menée par les États-Unis en 2003 et la montée en puissance des sentiments anti-occidentaux et des groupes islamistes radicaux. 90 % de la population chrétienne d’Irak aurait ainsi disparu en 10 ans. Les chrétiens représenteraient aujourd’hui entre 2 et 3 % de l’ensemble de la population irakienne, contre 20 % en 1932 et 5 % en 2003. Après avoir été les victimes de multiples attentats, ils subissent actuellement les exactions des djihadistes de l’État islamique en Irak et au Levant et prennent la fuite massivement.

1. Conformément aux lignes directrices de l’Union en matière de religion ou de conviction du 24 juin 2013, quelles actions compte entreprendre l’Union pour protéger la minorité chrétienne en Irak?

2. La Vice-présidente/Haute Représentante a-t-elle l’intention de se rendre régulièrement au Proche-Orient pour témoigner de son engagement politique et de sa solidarité envers les chrétiens d’Orient et de coopérer étroitement avec les États-Unis sur ce sujet?

3. L’Union compte-t-elle appuyer les efforts de l’Organisation mondiale des migrations pour répondre à l’exode massif de population, notamment chrétienne, en Irak et garantir la sécurité des réfugiés?

Réponse donnée par Mme ASHTON, haute représentante/vice-présidente
au nom de la Commission
(13.8.2014)

La haute représentante/vice-présidente suit attentivement la situation des chrétiens en Iraq et a fait part à plusieurs reprises de sa préoccupation au sujet de la protection des personnes appartenant aux minorités religieuses dans ce pays. L’ Union européenne, dans les conclusions du Conseil des affaires étrangères du 23 juin 2014, a condamné le recours à la violence contre les citoyens iraquiens et appelé toutes les parties à s’abstenir de tout usage de la violence. La détérioration rapide des conditions de sécurité au cours des dernières semaines accable encore davantage les populations vulnérables, notamment les minorités chrétiennes.

Chaque fois qu’elle en a eu l’occasion, l’Union a rappelé aux autorités iraquiennes la nécessité de préserver les droits des personnes appartenant aux minorités religieuses. En outre, les droits de l’homme sont un élément essentiel de l’accord de partenariat et de coopération, en vertu duquel une sous-commission consacrée à cette question a été créée.

Dans les faits, l’Union a fourni une aide technique dans les domaines de la mise en place d’un État de droit et de la défense des droits de l’homme, tout en répondant également aux problèmes des minorités, grâce au soutien apporté aux programmes en faveur de la société civile et du renforcement des institutions; il est prévu de poursuivre ce soutien à l’avenir.

La haute représentante/vice-présidente continuera à répondre aux besoins particuliers des minorités affectées par les conflits, en coopération avec tous les acteurs internationaux engagés en Iraq. L’Union apporte une aide humanitaire à tous les iraquiens touchés par la crise actuelle. L’Organisation internationale pour les migrations, un des partenaires de l’Union, fournit une aide humanitaire aux plus vulnérables.

Composition de la Commission européenne : ne pas obtenir de portefeuille stratégique serait un camouflet pour la France

La décision de François Hollande est donc prise : Pierre Moscovici sera son candidat à la Commission européenne.

La question est donc désormais la nature du portefeuille que celui-ci va obtenir, et qui sera le témoin de l’influence de notre pays en Europe.

Michel Barnier, le Commissaire européen français sortant, a un poids immense : il est responsable du marché intérieur et des marchés financiers. Il a été à la barre dans la crise financière.

La répartition des portefeuilles au sein de la Commission européenne va donc être l’épreuve de vérité pour la France de François Hollande. Obtenir, pour Pierre Moscovici, un portefeuille de moindre importance que celui de Michel Barnier serait l’indicateur d’une baisse tragique d’influence de la France en Europe.

Or les signes avant-coureurs ne trompent pas. On évoque ainsi un portefeuille « économique en charge de la relance ». Un tel portefeuille, qui n’existe pas actuellement, n’aurait aucun poids politique puisque les politiques de relance ne sont pas décidées au niveau européen mais par les Etats membres… Le fait que François Hollande évoque aussi un titre complémentaire ronflant de vice-président de la Commission européenne, lui aussi sans aucun effet réel, sonne déjà comme un lot de consolation.

Ne pas obtenir de portefeuille stratégique dans la nouvelle Commission européenne serait un camouflet pour notre pays, et signerait une nouvelle étape dans la disparition de notre influence en Europe.

>> Téléchargez le communiqué

Acide Lyrique-Opéra Pastille / Fabien Olicard Avignon off 2014

acide lyrique
Suite du journal du off.

Excellentissime moment en Avignon: Acide lyrique/opéra Pastille 2 est une troupe déjantée qui procure un moment jubilatoire. Qui a vu et aimé le quatuor adorera acide lyrique. Une cantatrice (Stéphanie Barreau), deux chanteurs lyriques (Omar Benallal, Benoît Duc) et un pianiste (Stéphane Delincak) : tout ce petit monde interprète à sa façon les grands airs d’opéra. C’est décapant, visuel et explosif, a écrit Toulouse spectacles. Et c’est vrai ! allez-y ! Un petit aperçu sur la vidéo ci-jointe, où chacun aura reconnu une version très classique de Wagner… Cliquez sur :
IMG_5050

Un mot sur Fabien Olicard, déjà vu l’année dernière. Un mentaliste comme on l’aime. Assez bluffant et très sympathique. Vous passerez un vrai bon moment en famille, et sortirez perplexe des tours qu’il vous a joués. Son spectacle convient à tous les âges. Il sera à Paris au Point Virgule à partir de septembre, et en tournée un peu partout en France. Son site : www.fabienolicard.fr

La peur, Stefan Zweig. Off d’Avignon

L’atelier théatre actuel propose « La peur » de Stefan Zweig. Mise en scène par Elodie Menant. Splendide adaptation qui tient en haleine les spectateurs. La psychologie des personnages et leur naufrage sont décrits de façon scientifique, comme s’ils étaient sous la lentille du microscope. On espère et on désespère avec eux. Le public sort assommé. Allez-y, une des meilleures pièces d’Avignon off 2014. Renaud Danner, corseté dans ses certitudes est magistral. Hélène Degy nous emmène en haute mer : va-t-elle se noyer ? va-t-elle trouver une main secourable ? Cette actrice est impressionnante et est l’expression faite femme de la détresse. Je donnerais cher pour qu’elle m’explique comment on peut rester indemne après une telle interprétation. Ophélie Marsaud est la peur incarnée. Un coup de massue.

1214-2014 : Le Dimanche de Bouvines

georges-duby-le-dimanche-de-bouvines-27-juillet-1214-Dimanche 27 juillet 1214 – Dimanche 27 juillet 2014 : Bouvines. « En 1968, je reçus proposition d’écrire, pour la collection « Trente journées qui ont fait la France », le livre consacré à l’un de ces jours mémorables, le 27 juillet 1214. Ce dimanche-là, dans la plaine de Bouvines, le roi de France Philippe Auguste avait affronté malgré lui la coalition redoutable de l’empereur Otton, du comte de Flandre Ferrand et du comte de Boulogne Renaud ; il était, grâce à Dieu, resté le soir maître du champ. L’empereur avait détalé ; les deux comtes rebelles étaient pris. Victoire, comme on l’a dit et répété, fondatrice : les assises de la monarchie française en furent décidément raffermies. Une bataille. Un événement. Ponctuel. Retentissant. » Ainsi parle Georges DUBY de son « Dimanche de Bouvines  » dans la collection Gallimard « Les trente journées qui ont fait la France ». Un bel anniversaire dans l’histoire de la Nation.

L’appel de vingt personnalités – ‘Chrétiens d’Orient : Silence, on élimine !’ | Valeurs actuelles

L'appel de vingt personnalités – 'Chrétiens d'Orient : Silence, on élimine !' | Valeurs actuelles.

Peuple de France, il est temps de se lever ! Il est temps de se mobiliser face à l’horreur que subissent les Chrétiens d’Orient, notamment en Irak.

Nous sommes face à un risque majeur : la disparition des descendants directs des premiers Chrétiens, qui parlent la langue du Christ.

Nous appelons le gouvernement à briser le silence assourdissant dans lequel il se terre, malgré les suppliques de nombreux élus et de nombreux citoyens inquiets.

Nous appelons Manuel Valls à cesser d’avoir l’indignation sélective ! Partout où la haine et l’intolérance menaceront des populations civiles innocentes, notre pays, grande Patrie des droits de l’Homme, doit réagir !

S’il n’agit pas, son silence risque de rendre notre pays complice des exactions, des enlèvements et des destructions de lieux de culte Chrétiens. Nous ne pouvons le tolérer plus longtemps.

Si les jours que nous vivons sont à l’urgence, ils sont le résultat de plusieurs années d’une politique internationale visant à faire des Chrétiens d’Orient la variable d’ajustement de la situation géopolitique du Proche et du Moyen Orient.

Nous le condamnons, et nous appelons le gouvernement à faire de la France, le leader d’une nouvelle politique internationale de protection des Chrétiens d’Orient. [Lire la suite ...]

Les amoureux de Marivaux, Avignon off 2014

Suite du journal du off (en fait, seuls les bons spectacles … les mauvais, je les ai oubliés).
Les Mauvais élèves
Très bon moment avec Les amoureux de Marivaux, par la Compagnie Les Mauvais élèves. Quatre très bons jeunes acteurs (Valérian Bonnet, Guillaume Loublier, Elisa Benizio, Bérénice Coudy) nous offrent une série de scènes de Marivaux (La surprise de l’amour, La Dispute très bon ++, La Commère, La méprise excellente, L’heureux stratagème) entrecoupées de chansons du répertoire français (Polnareff, Gainsbourg, Vartan …). C’est bon, c’est excellent, c’est jubilatoire. Tout cela entrecoupé d’intermèdes fort bien écrits, fluides. Bref, c’est jeune, c’est drôle, frais, intelligent, on s’amuse, on déguste cette belle langue du temps où l’Europe parlait français. C’est pour tous et pour tous les âges. Et même pour les parents qui se désespèrent de voir leurs rejetons totalement imperméables au théâtre classique : voilà un bel alibi pour les y trainer ! On sort tout simplement heureux d’un si bel instant. Bref, des Mauvais élèves, comme ça, on en redemande. Allez-y sans hésiter.
J’oubliais : Last but not least, une partie de leur recette va à l’association Mécénat Chirurgie cardiaque Enfants du Monde. Vous n’avez plus d’excuse !

Victor Hugo, mon amour, Avignon off 2014

Tes caresses me font aimer la terre, tes regards me font comprendre le ciel.
Lettre de Victor Hugo à Juliette Drouet.
hugo
Suite de mes coups de coeur du off 2014. « Victor hugo, mon amour« . J’ai toujours été très handicapé au théâtre et au cinéma : car je pleure facilement; j’ai l’émotion facile … Que ceux qui ne comprennent pas le handicap que cela représente tentent d’imaginer les stratagèmes dont il faut user pour cacher ses larmes quand la lumière se fait dans la salle. Je choisis d’ailleurs toujours des compagnons de spectacle affectés de la même tare : entre affligés, on se comprend et on s’excuse. Là, j’avoue avoir été servi, car j’ai pleuré. Beaucoup, beaucoup. Mais la chance était au rendez-vous : je n’exagère pas en écrivant que toute la salle sanglotait, d’émotion, devant la beauté incroyable de ce qui nous a été livré en Avignon avec cette merveilleuse pièce mise en scène par Anthéa Sogno, avec la même Anthéa Sogno et Sacha Petronijevic. Les deux acteurs jouaient Juliette Drouet et Victor Hugo. Pendant près d’une heure et demi, ils nous font parcourir plus de 50 ans de la vie commune de ces deux monuments, par la magie de leur correspondance. Rencontre, désir, amour, jalousie, exil, l’histoire de ce couple mythique fait partie de notre imaginaire. C’était magnifique, et je n’ai pas vu un spectateur qui en soit sorti indemne. A ceux qui hésitent encore, pensant que j’exagère sur le talent des interprètes, je livre une information supplémentaire : hier, c’était la 700ème … Quand on en est là, c’est qu’il est vraiment temps d’y aller. Vous avez de la chance, la pièce va continuer à se donner.

L’opéra dans tous ses états, Avignon off

43850-l-opera-dans-tous-ses-etats-1
Journal de mon passage au off cette année. Un coup de coeur particulier pour « L’opéra dans tous ses états » (www.comiquopera.ch). Deux chanteurs lyriques et un pianiste triturent Mozart, Massenet, Rossini, Offenbach et les autres, dans un excellentissime spectacle. Ils bousculent les codes du récital classique autour d’une histoire d’amour illustrée par tous les airs que vous avez en tête, revus, corrigés, soupirés, inspirés … Puristes, soyez rassurés, on ne rit pas de l’opéra, on rit avec l’opéra. Vous aimez l’opéra ? Allez-y. Vous ne connaissez pas l’opéra ? Allez-y ! Vous préférez le théâtre ? Allez-y. Vous ne voulez pas rire ? N’y allez pas ! La très belle soprano Leana Durney illumine la salle par sa voix, sa présence, et tout et tout. Impossible de ne pas applaudir et de ne pas tomber sous le charme. Un bijou. Son alter ego, le baryton Davide Autieri, plein de charisme et d’intelligence, est formidable par sa présence. Spectacle pour tous les âges. Allez-y.

Chrétiens d’Orient: « Pour une force internationale d’interposition immédiate »

« Je demande à l’Union européenne et au Gouvernement français de se saisir d’urgence de la question des Chrétiens d’Irak livrés aux exactions des djihadistes.

Jean-Claude Juncker, Herman Van Rompuy et François Hollande doivent prendre d’urgence des initiatives pour protéger ces populations opprimées. Plus que des mots et des déclarations outragées, nous voulons des actes car l’inaction devient chaque jour plus insupportable.

L’Europe, dont les valeurs sont nées de 2000 ans d’histoire chrétienne, ne peut abandonner les Chrétiens d’Orient, qui portent aujourd’hui ces mêmes valeurs dans des pays où ils sont opprimés.

La France et l’Union européenne doivent exiger une réunion du conseil de sécurité et l’envoi sans délai d’une force d’interposition internationale pour protéger les Chrétiens d’Irak » a déclaré Philippe Juvin, député européen (UMP-PPE).

>> Téléchargez le communiqué

Interview sur France Inter concernant la candidature de Pierre Moscovici au poste de Commissaire européen

A partir de 9’58

Guerre Moscovici-Guigou : « le mépris de François Hollande pour l’influence de la France en Europe »

« Elisabeth Guigou a déclaré ce matin que François Hollande n’avait pas encore choisi notre Commissaire européen. Sa déclaration n’était pas totalement désintéressée puisqu’elle cherche ainsi à pousser sa candidature. Mais cette petite cuisine pour les postes est-elle digne ? » a déclaré vendredi l’eurodéputé UMP Philippe Juvin, porte-parole des députés européens UMP, membres du Groupe PPE au Parlement européen.

« Car c’est l’influence de la France qui se joue », a poursuivi Philippe Juvin. « La France, jusqu’ici, avec Michel Barnier, avait le portefeuille du Marché intérieur et des services financiers. Se retrouver avec un portefeuille moins important signerait une nouvelle perte d’influence ».

« Il ne faudrait pas que le Président de la République, pour faire accepter un candidat contesté comme Pierre Moscovici, négocie en contrepartie un portefeuille de faible intérêt, même en l’habillant d’une vice-présidence de la Commission comme on semble nous y préparer.

Les institutions européennes ne sont pas la maison de retraite ni la voie de garage pour les ministres en échec.

Alors Guigou, Moscovici ou d’autres : les petites bagarres des socialistes sur le poste de Commissaire européen ne sont pas à la hauteur des enjeux : la vraie question est celle de l’influence de la France » a souligné Philippe Juvin.

« François Hollande n’est plus Premier secrétaire du congrès du Parti socialiste en train de répartir la petite tambouille entre courants.

Il est Président de la République : il doit proposer un Commissaire respecté à un poste d’influence. » a conclu le porte-parole des eurodéputés UMP.

>> Téléchargez le communiqué

Interview Philippe Juvin – RFI

A partie de 5’33

>> Lien afin de télécharger l’interview de Philippe Juvin diffusée ce midi sur RFI

Nomination de Pierre Moscovici comme Commissaire européen: « On ne nomme pas un tenancier de bar à la tête d’une œuvre de salubrité publique »

« Le Ministre allemand des finances, Wolfgang Schäuble, a manifesté son scepticisme quant à une possible nomination, par le Président de la République, de Pierre Moscovici au poste de Commissaire européen aux affaires économiques et monétaires. Wolfgang Schäuble n’a fait qu’exprimer l’inquiétude et l’incompréhension de tous nos voisins devant ce projet fou de François Hollande.

La nomination de l’ancien Ministre français de l’économie au poste de Commissaire européen serait en effet une aberration pour trois raisons.

Pendant les deux ans où il a été à Bercy, la France a été dégradée deux fois par les agences de notation et placée sous « surveillance renforcée » par la Commission européenne. Le nommer serait donner une très mauvaise image de la France et affecter son crédit dans le débat européen.

La France est aujourd’hui « l’homme malade » de l’Europe et elle menace la stabilité de toute la zone euro. Par son poids économique (20% du PIB de la zone euro), par sa faible croissance, par son incapacité à dégager des excédents commerciaux, l’Hexagone met en danger la reprise économique dans l’UE. Monsieur Moscovici, pendant deux ans, n’a défendu aucune réforme ambitieuse pour l’économie française. Après avoir tué la compétitivité et la croissance en France, comment pourrait-il aujourd’hui être le symbole de la compétitivité et de la croissance en Europe ?

Enfin et surtout, le Commissaire européen devra veiller à la bonne application par les États des règles communes et même prendre des sanctions contre les plus récalcitrants. Or, quand il était ministre, Pierre Moscovici s’est constamment assis sur les recommandations de la Commission. Quelle légitimité aura-t-il pour imposer aux autres ce qu’il a refusé de s’imposer à lui-même ?

Pour toutes ces raisons, la délégation française du PPE s’opposera à la nomination de Pierre Moscovici à un poste de Commissaire européen.

On ne nomme pas un tenancier de bar à la tête d’une œuvre de salubrité publique », a déclaré l’eurodéputé UMP Philippe Juvin, porte-parole de la délégation française du Groupe PPE au Parlement européen.

>> Téléchargez le communiqué

Ne pas inviter officiellement les eurodéputés de l’Opposition au défilé du 14 juillet est une faute

Les eurodéputés de l’Opposition n’étaient pas officiellement invités au défilé du 14 juillet. Est-ce une nouvelle expression du respect de la tradition républicaine ? Est-ce une nouvelle illustration du traitement différentiel par le pouvoir des parlementaires selon qu’ils lui soient favorables ou défavorables ? La Nation appartient-elle à un clan ? De quelle motion du parti socialiste faut-il être issu pour être invité à célébrer la Nation ?

Au delà, ne pas inviter les députés européens, fussent-ils de la Majorité ou de l’Opposition, à une célébration dont le message était, paraît-il, la réconciliation de notre continent, est plus qu’une faute : c’est une ânerie qui témoigne d’une méconnaissance profonde de notre Histoire et de celle de nos voisins.

Le 14 juillet célèbre la fête de la Fédération : la fête de la Fédération est, dans notre Histoire, celle de l’union du peuple. Elle ne peut pas être confisquée par les copains au pouvoir. Tous les parlementaires, y compris ceux de l’Opposition, représentent le peuple et la Nation. Je demande au Président de la République de présenter ses excuses aux parlementaires non invités au défilé de nos soldats.

Je lui demande de traiter les représentants du peuple avec les égards qui sont dus au peuple.

>> Téléchargez le communiqué

La difficile élection d’un président au Liban

Par Pierre Magnan
Publié le 03/07/2014

>> Lire l’interview sur le site http://geopolis.francetvinfo.fr

L’Assemblée libanaise tente depuis plusieurs semaines de donner un nouveau président au Liban. Une élection difficile qui met en lumière la complexité du système institutionnel et confessionnel libanais, mais aussi les méandres des alliances qui font la politique de l’une des très rares démocratie de la région.

Dans le système politique libanais, le président de la République est chrétien maronite, le Premier ministre sunnite et le président de l’Assemblée chiite. Les députés doivent trouver un successeur au président Michel Sleimane, dont le mandat s’est achevé fin mai. La tâche n’est pas simple et, au-delà des problèmes institutionnels, le débat montre la difficulté de trouver un homme de compromis parmi le personnel politique maronite.

Le principal candidat, Samir Geagea, leader des Forces Libanaises, est loin d’être un personnage inconnu sur la scène libanaise et son passé guère porté vers le compromis. Il a nettement mené le premier scrutin au parlement. Mais depuis, le quorum n’a jamais été réuni pour valider un nouveau vote. Le 2 juillet 2014, l’Assemblée a encore échoué à réunir suffisamment de députés pour participer au scrutin.

Ce huitième échec prolonge la vacance du pouvoir dans un pays aux prises avec les violences qu’aggrave la guerre civile en Syrie voisine, mais aussi des difficultés économiques et les conséquences de l’afflux d’un million de réfugiés syriens. En attendant, une partie des prérogatives présidentielles est assumée par le gouvernement de Tammam Salam. [Lire la suite ...]