Philippe Juvin, le Blog
Député européen, Maire de La Garenne-Colombes
Président de la fédération Les Républicains des Hauts-de-Seine

Philippe Juvin Maire de La Garenne-Colombes Député européen

Soirée-débat « Etats-généraux du 92 » sur l’Education – Lundi 30 mai, à 20 heures, à la Médiathèque de La Garenne

20160530_Invitation

 

Nous vous invitons d’ores et déjà à nous donner votre avis sur l’éducation en répondant aux questions du formulaire que vous trouverez ci-dessous :

20160530_Consultation

Lettre Europe – Mai 2016

Cliquez ici pour télécharger la Lettre Europe de mai 2016

Résultats de la Question de la Semaine

Resultats QDS 35

Accords entre Philip Morris et l’Union européenne : Marisol Touraine, pourquoi cédez-vous aux lobbys du tabac ?

Communiqué-de-presse-300x300Philippe JUVIN, porte parole LR Europe : « Accords entre Philip Morris et l’Union européenne : Marisol Touraine, pourquoi cédez-vous aux lobbys du tabac ? »

Le 9 mars 2016, le Parlement européen s’est très majoritairement prononcé contre le renouvellement des accords de coopération conclus entre l’UE et les fabricants de tabac pour lutter contre le trafic. Le Parlement visait plus particulièrement celui signé avec Philip Morris, qui arrive à échéance en juillet 2016.

Le Parlement avait souligné le manque de transparence dans lequel ces accords avaient été conclus et avait fait état d’enquêtes en cours sur les liens existant entre certains fonctionnaires
européens et cigarettiers.

En effet, le tabac vendu illégalement est en grande partie fabriqué par les cigarettiers eux-mêmes. Certains sur-approvisionnent et deviennent ainsi les sources du trafic. Dans ces conditions, comment passer un accord de lutte contre le trafic avec ceux qui l’alimentent ?

Aujourd’hui, des indices nous laissent penser que la Commission envisage de passer outre l’avis du Parlement en renouvelant son accord avec Philip Morris. Renouveler cet accord serait bafouer l’avis du Parlement européen.

La France doit s’opposer à cet accord de dupes qui se fait au détriment des recettes fiscales des Etats européens et de la santé des citoyens. Cet accord doit être remplacé, comme l’a exigé le
Parlement européen, par la conclusion et la mise en oeuvre du Protocole de l‘OMS « pour éliminer le commerce illicite de tabac » dont la discussion et le vote par les députés européens sont prévus le 7 juin à 14h. Cette date ayant déjà été repoussée à plusieurs reprises, je demande à la Commission, au Président du Parlement européen et à la Conférence des Présidents, de veiller à que cet ordre du jour soit respecté. Mais je demande aussi à la France de choisir son camp.

Car pendant ce temps là, les gouvernements laissent faire, particulièrement le gouvernement français, totalement silencieux.

J’appelle solennellement Marisol Touraine, ministre de la santé, à sortir de son silence. Elle doit condamner sans ambiguïté la reconduction de l’accord entre l’Union et Philip Morris et soutenir le Parlement européen contre la Commission.

Pourquoi Marisol Touraine est-elle silencieuse ? Parce que la France, encore une fois, ne pèse plus en Europe ? Ou encore parce que les lobbys de cigarettiers ont aussi réussi leur sale
besogne auprès des autorités françaises ? Marisol Touraine, réveillez-vous ou expliquez vous.

>>Cliquez ici pour télécharger le communiqué en version pdf

Invité de Sud radio, lundi 23 mai à 10h05

20160523 - ITW Sud radio

Résultats de la Question de la Semaine

Résultats QDSsul

Le Parlement doit résister au lobby du tabac en ratifiant le protocole de l’OMS à la date prévue

Communiqué-de-presse-300x300Philippe Juvin, eurodéputé PPE-LR « Le Parlement doit résister au lobby du tabac en ratifiant le protocole de l’OMS à la date prévue ».

Le Parlement européen a voté le 6 mars dernier contre la reconduction des accords de coopération UE-cigarettiers, et en particulier l’accord avec Philip Morris.

Le Parlement européen souhaite à présent la ratification du Protocole de l’OMS. Cette ratification, initialement prévue en mai, a été reportée pour des raisons de procédure, à la date du 6 juin‬. ‬

Philippe Juvin a demandé au Président de son groupe au Parlement européen, Manfred Weber, de tenir bon, malgré les pressions de l’industrie du tabac. Le Parlement européen et la Commission européenne doivent résister au puissant lobby du tabac, bien installé dans les couloirs de Bruxelles.

>>Cliquez ici pour télécharger le communiqué en version pdf

Résultats Question de la Semaine

Resultats QDS 33

Conférence/débat : samedi 14 mai à Nice

Je serai samedi 14 mai à Nice pour débattre avec vous de l’Histoire de la nation européenne dans le cadre des rencontres du Mouvement européen. Je dédicacerai ensuite mon ouvrage « Notre Histoire, les cent dates qui ont fait la nation européenne ».

Conférence

Résultats Question de la Semaine

Resultats QDS 32

Résultats de la Question de la semaine

Resultats QDS 31

Rendez-vous avec la Coordination rurale d’île-de-France

Alors que de nombreux agriculteurs sont touchés par la crise, j’ai reçu le 20 avril une délégation de représentants de la Coordination Rurale d’Île-de-France pour évoquer le rôle de l’Union européenne. L’occasion de mieux comprendre leurs besoins et de débattre de la prochaine politique agricole commune.

943824e45eaea3d3ee59fac1bed231e9_XL

Que fait l’UE face à la situation qui semble s’aggraver au Burundi ?

LOGO QE
La réponse de la Commission à ma question écrite sur le sujet.

La situation en matière de sécurité au Burundi ne cesse de se détériorer. La réélection pour un troisième mandat de Pierre Nkurunziza a donné lieu à d’importants soulèvements de la population, violemment réprimés. Des exécutions ont été rapportées par plusieurs ONG, qui ont entraîné une grave crise des réfugiés.

Malgré le lancement de consultations par l’Union et la médiation de l’Union africaine, la situation semble s’aggraver de jour en jour et un récent mémo du chef des opérations de maintien de la paix de l’ONU envisage le pire. Il est donc plus que jamais nécessaire de trouver des solutions concrètes.

1. L’Union européenne soutiendrait-elle, dans le cadre du chapitre VII de la charte des Nations unies, le déploiement de casques bleus pour que cessent immédiatement les violences sur place?
2. Où en sont les consultations avec le régime burundais ?
3. De nouvelles mesures restrictives ciblées à l’encontre du régime sont-elles en préparation?

Réponse donnée par Mme Mogherini – 20 avril 2016

L’Union européenne est prête à soutenir les travaux de l’Union africaine et des Nations unies sur la planification de mesures d’urgence et à envisager d’appuyer toute initiative de leur part qui serait susceptible de contribuer à la stabilité en atténuant les tensions et en créant des conditions propices à l’émergence d’une solution politique au Burundi. Pour l’heure, il n’est pas prévu de déployer une mission de maintien de la paix.

Un processus de consultation a été lancé le 26 octobre 2015 avec le Burundi, et une réunion de haut niveau s’est tenue à Bruxelles le 8 décembre 2015 entre le gouvernement burundais et l’Union européenne. À l’occasion de ces consultations, les représentants du gouvernement burundais ont présenté des propositions d’engagements, qui ont été jugées insatisfaisantes. Le 14 mars 2016, l’Union européenne a adopté une décision du Conseil relative à la clôture des consultations avec le Burundi, en vertu de l’article 96 de l’accord de Cotonou, comprenant des mesures spécifiques qui touchent la coopération de l’UE avec le Burundi, notamment la suspension de financements directs pour le développement. Cette décision énonce un certain nombre de mesures concrètes que le gouvernement burundais est tenu de mettre en œuvre, qui sont axées sur le rétablissement de l’état de droit dans l’esprit des accords d’Arusha et susceptibles d’aboutir à la reprise de la coopération de l’UE avec le Burundi.

L’UE s’emploie à contribuer à la recherche d’une solution politique, mais ne peut faire comme si la violence et l’obstruction délibérée à cette recherche n’existaient pas. Elle a indiqué qu’elle envisagerait l’élaboration de mesures restrictives supplémentaires contre les personnes qui, dans les deux parties au conflit, ont agi dans le but de faire échouer la démocratie.

Conférence à l’Idrac sur la crise migratoire

FullSizeRender

 

Hier, je me suis rendu à l’Idrac, école de commerce parisienne pour parler de la crise migratoire. J’ai ensuite répondu à des questions sur le BREXIT et sur le fonctionnement des institutions européennes.

Mon point de vue sur la Primaire

J’ai débattu, ce lundi, sur le sujet « Primaire à droite : Nicolas Sarkozy peut-il revenir ? ».
L’occasion de rappeler que la priorité de Nicolas Sarkozy est aujourd’hui de rebâtir le parti et de faire en sorte que la Droite ait une colonne vertébrale.
Le candidat désigné par la Primaire devra être une personne d’expérience, déterminée, capable de porter des réformes ambitieuses.

Résultats de la Question de la Semaine

Résultats QDS v3

Lettre Europe – Avril 2016

Cliquez ici pour télécharger la Lettre Europe d’avril 2016

Lundi 18 avril à 19h30 – Invité de LCP dans l’émission « Ca vous regarde »

20160418 - ITW LCP

Les résultats du vote sur le PNR adopté le 14 avril 2016

L’Extrême gauche, les Verts et le Front national votent une nouvelle fois contre !

PNR

Cliquez ici pour voir le détail des votes des Parlementaires européens

Le PNR enfin adopté après 5 ans de discussions : que de temps et, peut-être, de vies perdus par l’idéologie de la Gauche et du Front National

Philippe Juvin, Porte-parole LR : « Le PNR enfin adopté après 5 ans de discussions : que de temps et, peut-être, de vies perdus par l’idéologie de la Gauche et du Front National »

Après plus de 5 ans de bataille, le fichier européen des passagers aériens (PNR) a été enfin adopté.

Ce fichier est une arme supplémentaire contre le terrorisme. Ce texte a été adopté après une bataille éreintante contre le Front National, les Verts, le Front de Gauche et les socialistes, qui n’en voulaient pas au motif de la protection de la vie privée.

Il aura finalement fallu les tueries de Paris et Bruxelles pour que les socialistes, les Verts et le Front de Gauche changent d’avis et soutiennent, du bout des lèvres, le PNR.

Depuis le début, Les Républicains ont été les seuls à défendre ce projet. Nous avons eu raison avant tout le monde. Notre victoire nous laisse un goût d’amertume : que de temps gâché et, peut-être, que de vies perdues par l’idéologie de la Gauche et du Front National !

>>Cliquez ici pour télécharger la version pdf

Résultats de la Question de la semaine

Resultats QDS 29

Résultats Question de la Semaine

Resultats QDS 28