Rue89 – Le collège Kléber Haedens


L’écrivain Kléber Haedens aura un collège à son nom à la Garenne-Colombes dans les Hauts-de-Seine (92). Le conseil général, à majorité UMP, a voté pour ce choix de Philippe Juvin, maire UMP de la ville.

Verts, PS et PC se sont prononcé contre, en accord avec le MoDem qui a condamné la décision, qualifiant Haedens d’auteur de « la mouvance maurrassienne, nationaliste et royaliste ».

Kléber Haedens était-il un de ces affreux qui, comme Céline, ne mérite pas de voir son nom sur une plaque ? Il est d’abord un écrivain oublié.

A juste 30 ans, Kléber Haedens publie une érudite « Histoire de la littérature française », commandée par l’éditeur René Julliard. Le jeune critique littéraire publie son oeuvre majeure en 1943. En 1988, Le Quotidien de Paris salue sa réédition, préfacée par l’académicien Michel Déon :

« Kléber Haedens n’a exclu personne, même pas les vieux auteurs grincheux et ennuyeux, de la fête à laquelle il nous convie. Il réussit à faire revivre les morts en les revêtant du corps glorieux de leurs brillantes années. »

Philippe Juvin, maire de la Garennes-Colombes, en a fait son livre de chevet: « C’est une histoire subjective écrite par un anarchiste littéraire. Il avait des passions littéraires. »

Kléber Haedens : « bougrement, joyeusement » réactionnaire

L’un de ses projets pour le futur collège est de le faire figurer en bonne place dans le programme scolaire. Ce qui lui a valu les foudres du MoDem :

« Cet ouvrage met notamment en cause la pensée des philosophes des Lumières, qui ont inspiré la Révolution et les fondements de notre République. Philippe Juvin, qui décrit sur son blog cette « Histoire de la littérature française » comme « le premier des tous les livres », souhaiterait d’ailleurs que cet ouvrage soit distribué à tous les enfants entrant en sixième pour ‘développer leur esprit critique’ ! »
Retrouvez l’intégralité de l’article ici.

Ma réponse :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.