Conférence de presse Les Républicains au lendemain du Grand Entretien du Président de la République – lundi 16 octobre 2017

Ci-dessous l’intégralité de la conférence de presse :

Valérie Debord et Philippe Juvin, porte-paroles Les Républicains, ont dénoncé lundi « le choc fiscal majeur » que provoquerait la hausse de la CSG, au lendemain de l’interview du Président de la République, dont ils dénoncé les « imprécisions ».

« Il y a un loup d’imprécision », a estimé Mme Debord, selon qui, « au 1er janvier 2018, 90% des personnes vont voir leur pouvoir d’achat diminuer ».

Dimanche, lors d’un entretien sur TF1, Emmanuel Macron avait expliqué que la hausse d’1,7 point de la CSG, qui passerait de 6,6% à 8,3% ce qui représenterait une hausse d’impôt de 25%, serait compensée « dans une très grande partie des cas » par la suppression progressive de la taxe d’habitation.

« Mais quid des couples, qui paient deux fois la CSG, mais qui n’ont qu’une seule taxe d’habitation », s’est interrogée Valérie Debord lors d’un point presse LR au siège parisien du parti, tandis que Philippe Juvin dénonçait « un choc fiscal majeur ».

Les deux porte-parole ont également mis en garde contre un « risque d’effet d’aubaine », après l’annonce présidentielle d’ouvrir les indemnités chômages, à certaines conditions, aux salariés démissionnaires.

Selon M. Juvin, plus de la moitié des ruptures de CDI sont consécutives à une démission, alors que moins d’une sur cinq résulte d’une rupture conventionnelle. « On risque d’avoir l’effet puissance dix des 35 heures avec cette réforme incroyable », a-t-il déploré, en prédisant « une relation salarié/employeur totalement asymétrique ».

Sur le sujet des travailleurs détachés, M. Juvin a déclaré que le Président de la république faisait « prendre un risque majeur à l’économie française ».

 

Focus sur les travailleurs détachés : « Macron fait prendre un risque majeur à l’économie française » 

 

Focus sur l’assurance chômage : « Le risque d’ouvrir l’assurance chômage à la totalité des fins de CDI est majeur car il va entraîner un effet d’aubaine »