Rejet de la « Directive copyright » au Parlement européen: la bataille pour rémunérer la création sur internet continue !

 

Jeudi 5 juillet, l’ensemble des députés du Parlement européen a rejeté la réforme sur les droits d’auteur dans l’ère numérique.

Ce texte avait pourtant été adopté en Commission des Affaires juridiques du Parlement il y a trois semaines avec une majorité confortable (15 voix en faveur et 10 contre) et après deux ans de longues et très difficiles négociations.

Je regrette le résultat de ce vote.

Nous devons empêcher les plateformes de continuer à s’enrichir grâce à des auteurs, des interprètes, qui ne sont pas rémunérés à leur tour! Il est nécessaire de rééquilibrer les relations entre ces artistes et les plateformes numériques.

La campagne de désinformation et de manipulation lancée par les GAFA est inacceptable. Nous avons reçu des centaines de mails mensongers et menaçants les jours précédents ce vote.

Ce texte fera à nouveau l’objet d’un vote en session plénière à Strasbourg en septembre prochain. Nous devrons rattraper cette erreur. Il en va de la responsabilité de chaque député de soutenir ce rapport. La création doit être rémunérée sinon elle ne sera plus. L’enjeu est là, quelle culture souhaitons-nous offrir à nos enfants?