Notre rythme de vaccination est toujours trop lent.