Mardi 21 Novembre 2017 en commission IMCO au Parlement européen

Je me suis exprimé cette semaine au sein de la commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs (IMCO) dont je suis membre au Parlement européen.
Nous avons débattu deux textes qui visent à faciliter l’accès au marché unique pour les prestataires de services. La libre circulation des services est l’un des principes phares du marché intérieur au côté de la libre circulation des personnes, des biens et des capitaux. Cette liberté nous permet à tous d’exploiter l’ensemble des opportunités que nous offre le marché unique.
Dans mon allocution, j’alerte sur la nécessité de laisser aux Etats membres la pleine capacité à réguler des secteurs sensibles tels que celui de la santé.

Le métier de denturologue par exemple (professionnels offrant des services de prothèse dentaire directement aux particuliers), n’existe pas en France. Les normes ne sont pas les mêmes dans tous les Etats membres et il ne faut pas risquer qu’un alignement au niveau européen vienne dégrader la qualité des soins.