Limitation de la liberté d’installation des médecins par le PS

Je condamne fermement la volonté de Benoît Hamon et du programme du PS de mettre un terme à la liberté d’installation des médecins.

Cette proposition du PS repose sur une méconnaissance totale des aspirations des professionnels de santé.
La liberté d’installation est une des garanties d’une médecine libérale et du libre choix de leur médecin par les patients.

Interdire à un médecin de s’installer dans un territoire, c’est revenir aux grands soirs du programme commun de 1981. Ce n’est pas parce que le PS interdira à un médecin de s’installer à Paris qu’il l’incitera à s’installer dans la Creuse ! C’est aussi prendre le risque paradoxal de créer des déserts médicaux là où il n’y en a pas aujourd’hui !

Il y a d’autres solutions intelligentes pour réduire les déserts médicaux. Citons les mesures incitatives à l’installation des médecins, les bourses aux étudiants en contrepartie d’un exercice en zone sous-médicalisée ou la lutte contre l’isolement des médecins. Citons aussi la loi HPST qui donne aux tutelles des outils nouveaux. J’invite Monsieur Hamon à attendre les effets de cette loi avant de proposer n’importe quoi.