La carte – Marcel Aymé

passe murailleDélicieuse nouvelle de Marcel Aymé. L’histoire est la suivante : par temps de guerre, le gouvernement décide de se débarrasser des improductifs …. Non pas en les éliminant (ouf) mais en les faisant mourir transitoirement. Ainsi, les écrivains et les rentiers, qui ne produisent pas (c’est bien connu), n’ont plus le droit qu’à 15 jours d’existence par mois. Le 15 à minuit, ils disparaissent et réapparaissent le 1er du mois à 0 h. Peu à peu, ceux qui ne sont pas soumisà cette disparition transitoire, et qui se croyaient privilégiés, vont envier ceux qui vivent cette expérience. Peu à peu va s’installer un marché noir des jours de vie. Et bien sûr, certains vont tellement acheter de tickets de vie qu’ils vivront plus de trente jours par mois …. Complètement délirant et drôle. A lire dans le recueil du passe muraille.