J’ai questionné la Commission européenne au sujet de l’assiduité du Conseil d’association UE-Israël

LOGO QE

Question avec demande de réponse écrite E-000938/2019 à la Commission

Article 130 du règlement

Objet:          Conseil d’association UE-Israël

Les relations entre l’Union et Israël sont fondées sur des valeurs communes et sur une histoire partagée. Israël compte parmi les partenaires stratégiques de l’Union, notamment en matière de recherche et d’innovation, de cybersécurité, de lutte contre le terrorisme, et dans bien d’autres domaines. L’Union a fait part de son engagement fondamental pour la sécurité d’Israël à plusieurs reprises.

L’accord d’association fournit le cadre juridique des relations UE-Israël, lequel prévoit que le conseil d’association se réunit une fois par an. Pourtant, depuis 2012, aucune réunion n’a été organisée, alors que des réunions du conseil d’association ont eu lieu et que des accords sur des priorités de partenariat ont été signés avec d’autres pays du voisinage méridional.

Pourquoi le conseil d’association UE-Israël ne se réunit-il pas?

Quels sont les obstacles à la convocation d’une réunion du Conseil d’association UE-Israël?

 

Réponse donnée par Mme Mogherini, vice-présidente, au nom de la Commission européenne

(13.5.2019)

L’UE est disposée à tenir le prochain Conseil d’association avec Israël dès qu’une date appropriée aura été fixée avec Israël et toutes les parties concernées, y compris les États membres.

L’UE souhaite vivement continuer d’entretenir des relations étroites avec Israël et reste attachée à un dialogue régulier avec son partenaire. L’UE estime que le Conseil d’association est une enceinte utile pour permettre aux deux parties d’aborder toutes les questions présentant un intérêt.