Communiqué de presse : « Mini-Sommet européen : il faut oser l’Europe à plusieurs vitesses pour sauver l’Europe »

François Hollande a convoqué un mini-sommet à Versailles avec les Allemands, les Espagnols et les Italiens.

Les Républicains saluent l’objectif qui est de réfléchir au devenir de l’Union européenne.

En revanche, le peu de publicité fait à cette réunion, ainsi que le parti pris d’éviter d’emblée toute position tranchée est une caricature de ce que nous connaissons depuis cinq ans : pas de position claire, pas de décision affirmée, pas de volonté.

Pourtant l’Union européenne est malade. De plus en plus, l’Union n’agit plus ou pas assez ou encore avec retard. Elle se contente souvent de publier des intentions d’agir.

Nous pensons qu’il faut réformer l’Europe en l’organisant en cercles à plusieurs vitesses : une Union européenne très intégrée, autour d’une zone euro renforcée et exigeante, et un second cercle organisé essentiellement autour du marché unique.

Si nous n’allons pas vers cette Europe à plusieurs vitesses, l’Union se défera peu à peu. Nos pays se retrouveront seuls face aux Américains, aux Chinois et aux Russes.

Et nous ne pèserons plus.

Il faut oser une Europe à plusieurs vitesses pour sauver l’Europe.