Communiqué de presse : adoption du RSA

Après le vote du RSA par l’Assemblée nationale en première lecture, le Pr Philippe Juvin, secrétaire national de l’UMP, “ se félicite de l’adoption d’un projet qui constitue un tournant majeur de l’histoire sociale du pays ”.

Pour Philippe Juvin, qui était responsable du groupe de travail sur le RSA au sein de l’UMP, “ la Majorité peut être fière de s’être engagée en faveur d’un outil innovant, qui s’inscrit parfaitement dans l’objectif de réduction de la pauvreté qu’elle s’est fixée ”.

“ En revanche, le Parti socialiste a, une fois de plus, fait la démonstration de son conservatisme et de son dogmatisme. Les socialistes auraient pu… auraient dû voter un projet qui traite enfin les causes mêmes de l’inactivité et de la pauvreté.

Pour le secrétaire national de l’UMP, « en 1988, la droite avait voté pour le RMI proposé par la gauche. En 2008 la gauche choisit la lâcheté devant ses responsabilités en refusant le RSA. »

« Du blabla et des bons sentiments à profusion, mais d’acte point. La gauche a-t-elle définitivement choisi de ne plus aider ceux qui vivent dans l’exclusion ?». Et Philippe Juvin de conclure, « Jaurès, au secours, ils sont devenus fous ! »