Philippe Juvin, le Blog
Député européen, Maire de La Garenne-Colombes
Président de la fédération Les Républicains des Hauts-de-Seine

La Garenne | Le blog de Philippe Juvin - Part 2

Actualités 'La Garenne'

Retrouvez un reportage sur BFM Paris consacré au changement de rythme scolaire à La Garenne-Colombes avec le retour à la semaine de 4 jours

La Garenne-Colombes : il y aura bien un nouveau quartier sur les terrains PSA-RATP

Meet Up 92 sur la Blockchain organisé à La Garenne-Colombes par Synergie Entreprises pour mieux comprendre cette deuxième révolution numérique

Edito du Maire – Juillet/Août 2018 – Autolib’ : la Ville de Paris, absence de transparence et mauvaise gestion

Chère Garennoise, Cher Garennois,

En 2011, la Ville de La Garenne adhérait au service Autolib’ en participant à un syndicat de communes réunissant la Ville de Paris et les communes de la région parisienne.

Ce service répondait alors à un double objectif : créer une nouvelle offre de transport moderne, et développer de nouveaux modes de circulation douces, respectueuses de l’environnement. Il venait ainsi compléter un réseau de transport riche de deux gares SNCF, de plusieurs lignes de bus, et du tramway T2.

A La Garenne, Autolib’ a rencontré un grand succès et s’inscrit désormais dans le paysage traditionnel de nos transports locaux.

Peu à peu, la situation financière s’est dégradée, le service n’était plus rentable. D’un côté, les prix d’abonnement étaient maintenus bas par la Ville de Paris et de l’autre, cette dernière multipliait les entraves à la circulation (voies sur berge, piétonisation). En juin 2017, le déficit d’exploitation cumulé s’élevait à 233,7 millions d’euros.

Le 21 juin, la Ville de Paris a mis fin au contrat avec le groupe Bolloré. Cette décision fait suite aux désaccords importants quant à l’imputation du déficit de gestion d’Autolib’ que le groupe Bolloré veut faire porter aux communes.

Les communes membres d’Autolib’, telles que La Garenne, s’opposent à une quelconque participation au financement du déficit du groupe Bolloré. Nous souhaitons également préserver les intérêts des utilisateurs du service. Et nous refusons d’être le payeur des inconséquences de gestion de Madame Hidalgo.

Le service Autolib’ dans les communes prendra donc fin au 31 juillet 2018.

Quelles sont les conséquences pour La Garenne ?

La fin de contrat avec Bolloré va conduire au retrait des voitures électriques. Les utilisateurs ne pourront plus conduire les véhicules Autolib’.

Concernant les bornes de recharge, les villes ont deux possibilités : faire retirer les bornes ou les racheter. A l’heure actuelle, nous ne connaissons pas les conditions financières d’un tel rachat.

Plusieurs communes adhérentes du syndicat s’étaient alarmées, ces dernières années, de ce déficit, qu’il faudrait bien un jour régler. La Ville de La Garenne, en particulier, avait été en pointe, tirant plusieurs fois le signal d’alarme. Très récemment, j’avais même demandé officiellement au Préfet de saisir la Chambre régionale des comptes.

Mais rien n’y faisait : la Ville de Paris restait sourde à toutes nos craintes, et refusait le plus souvent de nous communiquer les documents que nous demandions. Absence de transparence dans la gestion, et refus de comprendre qu’une dette, ça se paye à un moment : la maire de Paris nous emmenait dans le mur. Et comme elle était majoritaire (elle l’est toujours) en terme de décision, nos voix ne portaient pas.

Je vous tiendrai informés dans un prochain bulletin municipal de l’évolution de la situation lorsque nous aurons pu prendre connaissance de l’ensemble des possibilités qui s’offrent à nous.

Dans cette attente, je vous souhaite à toutes et à tous d’excellentes vacances !

Bien amicalement,

Philippe Juvin

Inauguration du Centre de Supervision Urbaine à La Garenne-Colombes – samedi 23 juin 2018

 

Programme des fêtes de La Garenne du 22 au 24 juin

2018-04-06-Programme La Garenne en Fête-v5

Concours de la francophonie au Théâtre de La Garenne

Remise des Médailles de la Ville et de la Médaille de la famille à Mme Jamelot, ce samedi 16 juin 2018

Edito du Maire – Juin 2018 – Nouveau projet à La Garenne : les jardins partagés

Chère Garennoise, Cher Garennois,

Cette année les Fêtes de la Ville, qui se tiendront les 23 et 24 juin, auront une saveur spéciale !

Outre les traditionnelles festivités organisées à l’attention des petits et des grands, nous allons en effet inaugurer le premier jardin partagé de La Garenne !

Situé à côté de l’école René Guest aux Champs-Philippe, ce jardin partagé a pour objectif de développer la pratique du jardinage ainsi que l’éducation à l’environnement.

Je vous ai présenté dans un précédent éditorial l’engagement de La Garenne en matière de développement durable. Par exemple, nous avions lancé un plan « arbres fruitiers » : l’idée était d’implanter des arbres fruitiers dans chaque square de la commune. Les enfants pouvaient ainsi découvrir que les cerises et les abricots ne poussaient pas dans les pots de yoghourt ! Ce nouveau projet de jardin partagé s’inscrit dans la même dynamique.

Géré par une association spécialisée, les Garennois qui souhaitent pratiquer le jardinage pourront s’inscrire auprès d’elle pour profiter de ce jardin pendant leur temps libre, seuls ou en famille, et le cultiver. Les candidatures seront reçues en mairie. Une des conditions pour être choisi est de s’engager à entretenir son lopin de terre.

Ce jardin aura aussi une vertu de cohésion sociale et une vocation pédagogique. Il accueillera aussi les dispositifs que nous avons installés dans les autres jardins de La Garenne : l’hôtel à insectes, le compost, la mangeoire d’oiseaux, les nichoirs, les fameux arbres fruitiers, les plantes médicinales et aromatiques etc.,

Les fêtes de La Garenne auront bien d’autres événements.

Toutes les précisions relatives aux différentes manifestations figureront dans le programme des Fêtes de La Garenne qui vous sera communiqué sous peu.

J’espère avoir le plaisir de vous y retrouver toujours aussi nombreux !

 

Bien amicalement,

Philippe Juvin

Réunion publique sur la rénovation et embellissement de la rue Gustave-Rey – lundi 11 juin 2018

Cérémonie d’hommage aux Morts de la guerre d’Indochine – samedi 9 juin 2018

Fête de la crèche des Vallées à La Garenne-Colombes

Exposition des élèves de 3ème du collège Les Vallées de La Garenne-Colombes à la maison de l’Europe « Déconstruction et reconstruction de l’Europe »

Avec le procureur de la République, Catherine Denis, j’ai présidé à La Garenne-Colombes la cérémonie de naturalisation

La Garenne prend la Nationale 7 – samedi 2 juin 2018

Etats Généraux de la Bioéthique à La Garenne-Colombes – jeudi 31 mai 2018

Ce soir nous fêtons la Fête des Voisins avec les garennoises et les garennois ! Merci du fond du cœur pour votre accueil chaleureux ! #FierdEtreGarennois

Nicolas Sarkozy à La Garenne-Colombes – 23 mai 2018


Inauguration de l’Exposition du Photo-Club de La Garenne-Colombes

18

Inauguration des nouveaux aménagements d’accessibilité de la gare Les Vallées à La Garenne-Colombes en présence de Valérie Pécresse

Edito du Maire : Budget participatif : choisissez, proposez, votez !

Chère Garennoise, Cher Garennois,
Chaque jour, nous recevons des propositions de certains d’entre vous sur un grand nombre de sujets : sécurité, voirie, aménagement, espaces verts, propreté…Je suis très touché d’observer l’intérêt que vous portez à notre ville, et je suis frappé par le grand nombre de remarques pertinentes et de bonnes idées dont vous nous faites part. Nous mettons parfois en œuvre certaines propositions lorsqu’elles s’avèrent réalisables dans le respect du cadre réglementaire et financier. D’autres ne le sont pas, soit qu’elles ne relèvent pas de notre compétence, soit qu’elles rencontrent des obstacles techniques ou réglementaires, soit qu’elles soient au-dessus de nos moyens. Quoi qu’il en soit, chaque proposition reçue s’avère intéressante et fait l’objet d’un examen attentif de notre part.
Je tiens en cela à vous remercier de nous accompagner ainsi dans notre mission, qui est celle de faciliter votre quotidien, et d’embellir et moderniser La Garenne.
Avec la Municipalité, nous avons donc décidé d’aller plus loin.
A partir du 1er juin, nous mettons à votre disposition le budget participatif.
En quoi cela consiste-t-il ? Vous pourrez désormais déposer librement vos idées pour améliorer le cadre de vie garennois sur un site internet dédié budgetparticipatiflgc.fr
Pour être retenus, les projets devront répondre à un besoin précis, s’inscrire dans un budget de 100 € à 50 000 euros, représenter de l’investissement, ne pas impliquer de frais de fonctionnement, et être précisément localisés. Ils devront être de compétence municipale. Vous disposerez de trois mois, de juin à août, pour enregistrer vos propositions sur ce site. Celles-ci seront ensuite examinées par les services techniques de la mairie et le Conseil économique social et environnemental local. Au total, nous budgèterons 100 000€ pour permettre d’accepter le maximum de propositions.
La faisabilité de chaque proposition sera étudiée. Les propositions répondant aux différents critères, rentrant dans le budget et qui seront retenues, seront soumises au vote des Garennois en fin d’année pendant un mois.
Le ou les projets qui auront obtenu le plus grand nombre de voix seront alors inscrits au budget, dans la limite totale des 100 000€, de la Ville pour être réalisés.
Vous œuvrez tous les jours à nos côtés pour que La Garenne soit préservée. Nous voulons aujourd’hui vous donner l’opportunité de marquer notre ville encore plus de votre empreinte.
La richesse d’une commune se mesure au cœur que les élus et les habitants mettent chaque jour à mieux vivre ensemble, pour le bien-être de tous.
Merci à tous, et à vos crayons, stylos et imprimantes !

Bien amicalement,
Philippe Juvin
Votre maire

Edito du Maire : Sécurité : extension des horaires de la Police municipale du lundi au dimanche

Chère Garennoise, Cher Garennois,

Depuis deux ans, la Ville de La Garenne s’est engagée dans le renforcement de sa politique locale de sécurité.

Il y a plus de dix ans, j’avais obtenu la création d’un commissariat de plein exercice à La Garenne, qui était alors sous la responsabilité de la police de Courbevoie. Ce commissariat, qui nous avait permis de bénéficier d’effectifs de police sur notre territoire ainsi que d’une BAC, répondait alors parfaitement aux besoins qu’étaient les nôtres en matière de sécurité.

Aujourd’hui, le désengagement de l’Etat qui a commencé il y a quelques années, conjugué à des organisations mutualisées avec d’autres villes, conduit à une perte importante des effectifs de police nationale sur le terrain. Il est devenu malheureusement banal de se voir reprocher que la police nationale n’a pas d’effectifs disponibles quand on l’appelle.

Les communes doivent donc se doter de moyens pour assurer la sécurité de leurs administrés et pallier l’insuffisance de l’Etat.

A La Garenne, la défaillance de l’Etat nous a rapidement conduit à mener un ensemble d’actions. Nous avons renforcé de façon très importante les effectifs de la police municipale en élargissant les jours de présence du lundi au samedi ; nous avons instauré la vidéosurveillance avec l’installation de nombreuses caméras et l’ouverture d’un Centre de Supervision Urbaine assurant le contrôle en direct de la ville grâce aux caméras. L’éclairage public a été renforcé.

Nous avons lancé l’expérimentation des zones vidéosurveillées devant l’école maternelle et élémentaire Voltaire. Le principe est simple : une zone est marquée au sol, et cette zone est sous surveillance vidéo constante. L’idée est que toute personne qui se trouve dans cette zone soit en sécurité et puisse bénéficier de secours si besoin. Cela s’adresse en priorité aux élèves qui attendent seuls leurs parents. Si ce dispositif est concluant, il sera déployé devant toutes les écoles.

Aujourd’hui, nous poursuivons le renforcement des moyens de police municipale. Depuis le 1er avril, celle-ci est désormais présente tous les jours de la semaine, du lundi au dimanche, de 8h30 à 19h15. Cette extension au dimanche est devenue d’autant plus importante que les moyens de police nationale sont encore plus rares le week-end. Parallèlement nous poursuivons peu à peu le développement des caméras de vidéosurveillance afin que tout le territoire communal soit couvert.

En mai, nous créerons une brigade équestre qui interviendra en journée, y compris le week-end. Les brigades équestres sont reconnues pour être des atouts en matière de lutte contre la délinquance ou les troubles de voie publique. Elles permettent aussi de renforcer le lien avec la population. Elles répondent enfin parfaitement à la configuration urbaine de La Garenne. Cette brigade équestre municipale sera opérationnelle jusqu’en septembre. Le coût de cette brigade est faible et surtout réversible car nous louerons les chevaux. Nous déciderons à l’issue des 6 premiers mois si nous pérennisons cette initiative.

Enfin, nous avons voté la création d’une brigade de nuit, opérationnelle à l’automne jusqu’à 3h du matin.

La sécurité des Garennois est fondamentale. Elle constitue l’une des priorités de la Municipalité. Elle est une condition de la bonne tenue de la ville. Nous continuerons à nous donner les moyens nécessaires afin de préserver la tranquillité et la sérénité dans notre commune.

 

Bien cordialement,

Philippe Juvin

Votre Maire