Philippe Juvin, le Blog
Député européen, Maire de La Garenne-Colombes
Président de la fédération Les Républicains des Hauts-de-Seine

La Garenne | Le blog de Philippe Juvin - Part 2

Actualités 'La Garenne'

Inauguration des nouveaux aménagements d’accessibilité de la gare Les Vallées à La Garenne-Colombes en présence de Valérie Pécresse

Edito du Maire : Budget participatif : choisissez, proposez, votez !

Chère Garennoise, Cher Garennois,
Chaque jour, nous recevons des propositions de certains d’entre vous sur un grand nombre de sujets : sécurité, voirie, aménagement, espaces verts, propreté…Je suis très touché d’observer l’intérêt que vous portez à notre ville, et je suis frappé par le grand nombre de remarques pertinentes et de bonnes idées dont vous nous faites part. Nous mettons parfois en œuvre certaines propositions lorsqu’elles s’avèrent réalisables dans le respect du cadre réglementaire et financier. D’autres ne le sont pas, soit qu’elles ne relèvent pas de notre compétence, soit qu’elles rencontrent des obstacles techniques ou réglementaires, soit qu’elles soient au-dessus de nos moyens. Quoi qu’il en soit, chaque proposition reçue s’avère intéressante et fait l’objet d’un examen attentif de notre part.
Je tiens en cela à vous remercier de nous accompagner ainsi dans notre mission, qui est celle de faciliter votre quotidien, et d’embellir et moderniser La Garenne.
Avec la Municipalité, nous avons donc décidé d’aller plus loin.
A partir du 1er juin, nous mettons à votre disposition le budget participatif.
En quoi cela consiste-t-il ? Vous pourrez désormais déposer librement vos idées pour améliorer le cadre de vie garennois sur un site internet dédié budgetparticipatiflgc.fr
Pour être retenus, les projets devront répondre à un besoin précis, s’inscrire dans un budget de 100 € à 50 000 euros, représenter de l’investissement, ne pas impliquer de frais de fonctionnement, et être précisément localisés. Ils devront être de compétence municipale. Vous disposerez de trois mois, de juin à août, pour enregistrer vos propositions sur ce site. Celles-ci seront ensuite examinées par les services techniques de la mairie et le Conseil économique social et environnemental local. Au total, nous budgèterons 100 000€ pour permettre d’accepter le maximum de propositions.
La faisabilité de chaque proposition sera étudiée. Les propositions répondant aux différents critères, rentrant dans le budget et qui seront retenues, seront soumises au vote des Garennois en fin d’année pendant un mois.
Le ou les projets qui auront obtenu le plus grand nombre de voix seront alors inscrits au budget, dans la limite totale des 100 000€, de la Ville pour être réalisés.
Vous œuvrez tous les jours à nos côtés pour que La Garenne soit préservée. Nous voulons aujourd’hui vous donner l’opportunité de marquer notre ville encore plus de votre empreinte.
La richesse d’une commune se mesure au cœur que les élus et les habitants mettent chaque jour à mieux vivre ensemble, pour le bien-être de tous.
Merci à tous, et à vos crayons, stylos et imprimantes !

Bien amicalement,
Philippe Juvin
Votre maire

Edito du Maire : Sécurité : extension des horaires de la Police municipale du lundi au dimanche

Chère Garennoise, Cher Garennois,

Depuis deux ans, la Ville de La Garenne s’est engagée dans le renforcement de sa politique locale de sécurité.

Il y a plus de dix ans, j’avais obtenu la création d’un commissariat de plein exercice à La Garenne, qui était alors sous la responsabilité de la police de Courbevoie. Ce commissariat, qui nous avait permis de bénéficier d’effectifs de police sur notre territoire ainsi que d’une BAC, répondait alors parfaitement aux besoins qu’étaient les nôtres en matière de sécurité.

Aujourd’hui, le désengagement de l’Etat qui a commencé il y a quelques années, conjugué à des organisations mutualisées avec d’autres villes, conduit à une perte importante des effectifs de police nationale sur le terrain. Il est devenu malheureusement banal de se voir reprocher que la police nationale n’a pas d’effectifs disponibles quand on l’appelle.

Les communes doivent donc se doter de moyens pour assurer la sécurité de leurs administrés et pallier l’insuffisance de l’Etat.

A La Garenne, la défaillance de l’Etat nous a rapidement conduit à mener un ensemble d’actions. Nous avons renforcé de façon très importante les effectifs de la police municipale en élargissant les jours de présence du lundi au samedi ; nous avons instauré la vidéosurveillance avec l’installation de nombreuses caméras et l’ouverture d’un Centre de Supervision Urbaine assurant le contrôle en direct de la ville grâce aux caméras. L’éclairage public a été renforcé.

Nous avons lancé l’expérimentation des zones vidéosurveillées devant l’école maternelle et élémentaire Voltaire. Le principe est simple : une zone est marquée au sol, et cette zone est sous surveillance vidéo constante. L’idée est que toute personne qui se trouve dans cette zone soit en sécurité et puisse bénéficier de secours si besoin. Cela s’adresse en priorité aux élèves qui attendent seuls leurs parents. Si ce dispositif est concluant, il sera déployé devant toutes les écoles.

Aujourd’hui, nous poursuivons le renforcement des moyens de police municipale. Depuis le 1er avril, celle-ci est désormais présente tous les jours de la semaine, du lundi au dimanche, de 8h30 à 19h15. Cette extension au dimanche est devenue d’autant plus importante que les moyens de police nationale sont encore plus rares le week-end. Parallèlement nous poursuivons peu à peu le développement des caméras de vidéosurveillance afin que tout le territoire communal soit couvert.

En mai, nous créerons une brigade équestre qui interviendra en journée, y compris le week-end. Les brigades équestres sont reconnues pour être des atouts en matière de lutte contre la délinquance ou les troubles de voie publique. Elles permettent aussi de renforcer le lien avec la population. Elles répondent enfin parfaitement à la configuration urbaine de La Garenne. Cette brigade équestre municipale sera opérationnelle jusqu’en septembre. Le coût de cette brigade est faible et surtout réversible car nous louerons les chevaux. Nous déciderons à l’issue des 6 premiers mois si nous pérennisons cette initiative.

Enfin, nous avons voté la création d’une brigade de nuit, opérationnelle à l’automne jusqu’à 3h du matin.

La sécurité des Garennois est fondamentale. Elle constitue l’une des priorités de la Municipalité. Elle est une condition de la bonne tenue de la ville. Nous continuerons à nous donner les moyens nécessaires afin de préserver la tranquillité et la sérénité dans notre commune.

 

Bien cordialement,

Philippe Juvin

Votre Maire

Cérémonie d’entrée dans la citoyenneté avec la remise des cartes électorales pour les nouveaux électeurs de 18 ans

Inauguration de la boutique « Cyclable » en présence du propriétaire des lieux Monsieur HAAS au 104 bis avenue du Général de Gaule à La Garenne-Colombes

Retrouvez mon interview sur La Garenne-Colombes dans le magazine « Objectif Grand Paris »

Cérémonie de remise des médailles jeunesse et sports de La Garenne-Colombes avec Robert DUVAL

 

La Garenne encourage l’apprentissage des langues étrangères

LA MUNICIPALITÉ MET EN PLACE DES COURS DE LANGUES (ANGLAIS / ALLEMAND / ESPAGNOL) LE VENDREDI APRES-MIDI DANS LE CADRE DES MODULES DE DÉCOUVERTE POUR LES CM1/CM2 A PARTIR DU 16 MARS 2018. Je me suis rendu à l’école Voltaire pour assister au lancement de ces cours de langues.

 

Edito du Maire : La Garenne et le développement durable : pas de bla-bla. Du concret, encore du concret et toujours du concret.

Chère Garennoise, Cher Garennois,

L’expression « développement durable » a été mise à toutes les sauces : d’une série de principes vertueux, certains en ont fait une formule magique pour justifier parfois un peu tout et n’importe quoi. Il suffit de citer ce grand constructeur automobile allemand qui, toujours empêtré dans un scandale de fraude à grande échelle de ses véhicules diesel, crée sans rire un « Conseil du développement durable »… Ou plus proche de nous, la piétonnisation des voies sur berge à Paris sous couvert de développement durable, mais qui conduit à une augmentation des embouteillages et de la pollution…

A La Garenne, nous restons plus concrets. Pas de discours lénifiants sur telle ou telle stratégie de développement durable, mais des actions, petites ou grandes, qui ont toutes un effet bénéfique, parfois petit, parfois grand. Il n’y a pas de « grand soir » en matière de développement durable : seulement une construction pas à pas.

Prenons l’exemple des squares. Nous avons décidé de rénover progressivement les principaux squares de la ville et nous travaillons à un projet de rénovation du square Jean Boiselle et du square Wangen. Chaque fois, nous favorisons la biodiversité et renforçons l’ecosystème : un « Plan arbres fruitiers » est en place qui vise à implanter des arbres fruitiers dans tous nos squares. Des ruches et des nids à insectes sont également mis en place. Nous sommes engagés dans une démarche de Labellisation par la ligue de Protection des oiseaux pour faire revenir des oiseaux protégés et menacés tels que mésanges ou rouges-gorges. De nouveaux jardins publics verront aussi prochainement le jour (square des Bleuets à l’été, jardin du Théâtre).

Notre politique de développement durable est également adaptée à nos moyens. Nous refusons ainsi de tomber dans l’incantation. Prenons l’exemple des voies cyclables. Certains sautent de leur chaise en criant « voies cyclables, voies cyclables ». Mais comment ignorer que nos rues ont des largeurs fixes et qu’à moins de démolir une rangée de maisons pour les élargir, ou d’interdire la voiture (et là il faudra m’expliquer comment on fait), on ne peut souvent pas y inclure une voie vélo protégée. Il faut trouver des moyens pragmatiques et efficaces. Par exemple, en facilitant le stationnement des vélos, en organisant et balisant des voies à double sens cyclables, en aidant les bailleurs à organiser des abris vélos, en apprenant aux enfants les règles de sécurité ou en s’incluant dans le futur nouveau Vélib avec des vélos électriques…

Notre politique de développement durable est protéiforme. Elle touche tous les aspects de la politique municipale. Citons, entre autres et pêle-mêle : Autolib et Vélib’, la lutte contre la densification urbaine et le maintien du commerce de proximité, les voitures électriques municipales, la distribution de composteurs, l’accessibilité, les économies d’énergie dans les bâtiments publics, les ampoules LED, nos règles d’urbanisme obligeant de stocker l’eau reçue de la pluie, l’éducation des enfants, la lutte contre le gaspillage alimentaire, la collecte de textiles, notre « Plan zéro pesticides » dans les espaces verts, les critères sociaux et environnementaux dans l’attribution de nos marchés publics… Je pourrais aussi citer la plantation systématique d’arbres nouveaux et en plus grand nombre lors des rénovations de rue. Ou l’étude pour donner aux Garennois qui le souhaitent la possibilité de fleurir les entourages d’arbres devant chez eux. J’aurai bientôt l’occasion de vous en reparler, mais nous travaillons aussi à la création d’un parcours sportif qui couvre l’ensemble de la commune.

Bref, plus qu’une liste à la Prévert (qui a le défaut de toujours oublier un élément), le développement durable à La Garenne est un tout. De multiples petites et grandes choses qui concourent au même but. Notre politique est résolument concrète : elle est un ensemble de « petites » choses de tous les jours, qui toutes concourent à l’objectif d’une ville plus durable.

Jamais d’incantation, peu de discours, beaucoup de petites (et grandes) réalisations, et toujours du concret : voilà la philosophie du développement durable de votre commune.

Philippe JUVIN, votre Maire

Cérémonie à La Garenne pour le 102e anniversaire de la Bataille de Verdun, ce samedi 17 février 2018.

Retour en vidéo sur l’épisode neigeux à La Garenne

Réunion d’échanges sur la mise en œuvre du projet du Grand Paris Express présidée par le Premier ministre : ce projet ne doit pas prendre de retard, il est indispensable à la modernisation des transports franciliens !

Vœux du territoire POLD (Paris Ouest La Défense)

Samedi 16 décembre 2017 – Noël des commerçants à La Garenne-Colombes

Hommage à Jean d’Ormesson

Démarrage des fêtes de Noël à La Garenne-Colombes

Proclamation des résultats pour élire le Conseil municipal des Jeunes de La Garenne

962 jeunes de La Garenne-Colombes de la 6ème à la 2nde étaient en droit de voter pour élire le Conseil municipal des Jeunes. 71% des électeurs inscrits ont voté, merci à eux pour cette belle participation !

Le Conseil des jeunes est composé de 3 élus par niveau de classe de la 6ème à la 2nde soit 15 sièges (chaque élève votait pour un candidat de son niveau de classe, un 6ème votait pour un 6ème…). Félicitations aux nouveaux élus !

20 ans du salon Franck Provost, géré par Monsieur Coito, place de la Liberté à La Garenne, avec la présence de Franck Provost

Cérémonie pour les nouveaux naturalisés à la Mairie de La Garenne

Inauguration du centre paramédical dans le quartier des Champs-Philippe à La Garenne

Ce centre paramédical a pour vocation de réunir une équipe pluridisciplinaire de 8 professionnels paramédicaux. Le centre est ouvert du lundi au samedi de 8h à 21h. Le centre permet d’obtenir une réponse complète aux troubles de l’apprentissage et offre également une réponse aux besoins locaux de soins paramédicaux pour toutes les classes d’âge.

Par ailleurs, le centre sensibilise les professionnels à la complémentarité des différents métiers, intègre et forme de jeunes diplômés à la pratique pluridisciplinaire et libérale.

Cérémonie du 11 novembre à La Garenne-Colombes. Merci aux enfants, aux parents et aux enseignants qui se sont associés à la commémoration

Les Vélib arrivent à La Garenne-Colombes en 2018