Philippe Juvin, le Blog
Député européen, Maire de La Garenne-Colombes
Président de la fédération Les Républicains des Hauts-de-Seine

La Garenne | Le blog de Philippe Juvin

Actualités 'La Garenne'

11 novembre 2018 à La Garenne-Colombes


En Conseil Municipal de La Garenne

Budget participatif : lancement le 1er novembre !

Chère Garennoise, Cher Garennois,
En mai dernier je vous faisais part du souhait de la Municipalité de créer un Budget participatif afin de permettre à chaque Garennois de participer personnellement au développement de La Garenne.
En quoi cela consiste-t-il ?
A partir du 1er novembre, vous pourrez déposer librement vos idées pour améliorer le cadre de vie garennois sur un site internet dédié budgetparticipatiflgc.fr
Pour être retenus, les projets devront répondre à un besoin précis, s’inscrire dans un budget de 100 euros à 50 000 euros, représenter de l’investissement, ne pas impliquer eux-mêmes de frais de fonctionnement, et être précisément localisés. Ils devront évidemment être de compétence municipale.
Vous disposerez de trois mois, de novembre à janvier, pour enregistrer vos propositions sur ce site. Celles-ci seront ensuite examinées par les services techniques de la mairie et le Conseil économique social et environnemental local. Au total, nous budgèterons 100 000€ pour permettre d’accepter le maximum de propositions.
La faisabilité de chaque proposition sera étudiée. Les propositions répondant aux différents critères, rentrant dans le budget et qui seront retenues, seront soumises au vote des Garennois en février 2019 pendant un mois, à travers un vote organisé sur le site.
Le ou les projets qui auront obtenu le plus grand nombre de voix seront alors inscrits au budget de la commune, dans la limite totale des 100 000€, de la Ville pour être réalisés.
Avec cette nouvelle démarche participative, nous voulons vous donner l’opportunité de marquer La Garenne de votre empreinte, et de contribuer ainsi à embellir et moderniser notre commune.
Si La Garenne est un village si attachant, c’est qu’elle compte en son sein des habitants soucieux de préserver un cadre de vie serein et harmonieux. Montrez–le en participant!
Merci à tous, et à vos crayons, stylos et imprimantes !
Bien amicalement,
Philippe Juvin

Inauguration du nouveau complexe sportif Smirlian de Bois-Colombes

Dans le cadre du renouvellement urbain du quartier nord de la ville de Bois-Colombes, le maire, Yves Révillon, a lancé, dès 2001, le projet de rénover l’ancien gymnase Smirlian. Opérationnel depuis un an, le nouveau complexe sportif Smirlian est désormais achevé.

La rentrée à La Garenne-Colombes

Une rentrée riche en événements à La Garenne-Colombes. Retour en images sur le forum des associations, sur l’inauguration de la crèche Veuve-Lacroix, sur la course cycliste, mais également sur la rentrée scolaire des petits garennois.

Edito du Maire – Septembre 2018 – Un éco-quartier à La Garenne : Histoire d’une négociation

Je voudrais débuter cette année scolaire par une très bonne nouvelle pour La Garenne. Depuis une centaine d’années, le bureau d’étude de la société PSA occupait un très grand terrain à La Garenne, situé le long de la rue des Fauvelles.

Il y a un an, le groupe a décidé de quitter La Garenne pour regrouper ses activités à Poissy, tout en conservant sa succursale dans notre commune. Quelques mois plus tard, PSA nous informait qu’il s’apprêtait effectivement à vendre son terrain à Engie. Le projet d’Engie est très beau : il consiste en la construction d’un campus qui accueillera toutes les activités « développement durable » du groupe.

Mais pour la commune, ce projet n’était pas suffisant. Dans notre esprit, le déménagement de PSA devait être  une opportunité unique d’améliorer tout le quartier, et d’organiser en particulier le relogement et la modernisation du dépôt d’autobus voisin.

Nous avons donc indiqué à PSA que nous soutiendrions le projet d’installation d’Engie, qui apportera plusieurs milliers d’emplois à la commune (et donc autant de clients pour nos commerces), à plusieurs conditions. Parmi ces conditions, nous souhaitions que soit rétrocédé gratuitement à la commune un parc de deux hectares (qui est une surface considérable en pleine ville), que le dépôt de bus soit enfoui au moins partiellement, que des voiries et des équipements publics soient prévus à la charge de l’aménageur, et que le nouveau quartier, compris grossièrement entre la rue des Fauvelles, la rue Jules Ferry, la rue Pasteur et le Boulevard National, soit ouvert sur le reste de la commune. Toutes ces conditions ont été finalement acceptées.

Nous avons demandé que les trottoirs de la rue des Fauvelles et du Boulevard National soient élargis, qu’une crèche, un établissement scolaire et deux gymnases soient financés par le projet.

Les parties (Engie, PSA, RATP, l’Etat) ont également accepté que le futur quartier réponde aux critères d’un éco-quartier.

Enfin, la société Nexity, qui construira pour Engie, nous soumettra un volume de 10 à 20 000 m2 afin d’y accueillir un établissement scolaire de second degré. Dans mon esprit, j’aimerais que La Garenne accueille un collège et/ou un lycée international.

Le projet mettra sans doute une dizaine d’années à se faire complètement. Mais dès 2022, les premiers bâtiments Engie verront le jour, ainsi qu’un hôtel qui sera situé sur le boulevard National. Il y aura aussi quelques logements repartis autour du parc et des commerces. Le grand parc verra le jour à ce moment et nous avons obtenu l’accord de principe d’Engie pour que son propre parc puisse être partiellement accessible au public, agrandissant d’autant le notre.

Je ne cache pas que pour imposer nos conditions aux différents partenaires, la Ville a du menacer de préempter le terrain et de bloquer toute l’opération. La négociation a été dure mais nous avons eu gain de cause pour le plus grand bénéfice de la commune. La fermeté a payé.

Les différents acteurs ont accepté de se partager la charge financière des exigences de la commune. L’Etat, d’abord sceptique sur la capacité de la Ville à imposer ses vues, nous a finalement accompagné quand il a compris notre détermination. Dans la partie qui s’est jouée, le soutien de l’établissement de la Défense  avec son président Patrick Devedjian a été capital.

Je vous tiendrai personnellement au courant de l’évolution de ce très beau projet qui connaîtra des adaptations tout au long de sa réalisation. Comme je l’ai fait dans cette première étape de négociation, vous pouvez compter sur ma vigilance et ma détermination à faire de ce quartier un magnifique endroit.

Retrouvez un reportage sur BFM Paris consacré au changement de rythme scolaire à La Garenne-Colombes avec le retour à la semaine de 4 jours

La Garenne-Colombes : il y aura bien un nouveau quartier sur les terrains PSA-RATP

Meet Up 92 sur la Blockchain organisé à La Garenne-Colombes par Synergie Entreprises pour mieux comprendre cette deuxième révolution numérique

Edito du Maire – Juillet/Août 2018 – Autolib’ : la Ville de Paris, absence de transparence et mauvaise gestion

Chère Garennoise, Cher Garennois,

En 2011, la Ville de La Garenne adhérait au service Autolib’ en participant à un syndicat de communes réunissant la Ville de Paris et les communes de la région parisienne.

Ce service répondait alors à un double objectif : créer une nouvelle offre de transport moderne, et développer de nouveaux modes de circulation douces, respectueuses de l’environnement. Il venait ainsi compléter un réseau de transport riche de deux gares SNCF, de plusieurs lignes de bus, et du tramway T2.

A La Garenne, Autolib’ a rencontré un grand succès et s’inscrit désormais dans le paysage traditionnel de nos transports locaux.

Peu à peu, la situation financière s’est dégradée, le service n’était plus rentable. D’un côté, les prix d’abonnement étaient maintenus bas par la Ville de Paris et de l’autre, cette dernière multipliait les entraves à la circulation (voies sur berge, piétonisation). En juin 2017, le déficit d’exploitation cumulé s’élevait à 233,7 millions d’euros.

Le 21 juin, la Ville de Paris a mis fin au contrat avec le groupe Bolloré. Cette décision fait suite aux désaccords importants quant à l’imputation du déficit de gestion d’Autolib’ que le groupe Bolloré veut faire porter aux communes.

Les communes membres d’Autolib’, telles que La Garenne, s’opposent à une quelconque participation au financement du déficit du groupe Bolloré. Nous souhaitons également préserver les intérêts des utilisateurs du service. Et nous refusons d’être le payeur des inconséquences de gestion de Madame Hidalgo.

Le service Autolib’ dans les communes prendra donc fin au 31 juillet 2018.

Quelles sont les conséquences pour La Garenne ?

La fin de contrat avec Bolloré va conduire au retrait des voitures électriques. Les utilisateurs ne pourront plus conduire les véhicules Autolib’.

Concernant les bornes de recharge, les villes ont deux possibilités : faire retirer les bornes ou les racheter. A l’heure actuelle, nous ne connaissons pas les conditions financières d’un tel rachat.

Plusieurs communes adhérentes du syndicat s’étaient alarmées, ces dernières années, de ce déficit, qu’il faudrait bien un jour régler. La Ville de La Garenne, en particulier, avait été en pointe, tirant plusieurs fois le signal d’alarme. Très récemment, j’avais même demandé officiellement au Préfet de saisir la Chambre régionale des comptes.

Mais rien n’y faisait : la Ville de Paris restait sourde à toutes nos craintes, et refusait le plus souvent de nous communiquer les documents que nous demandions. Absence de transparence dans la gestion, et refus de comprendre qu’une dette, ça se paye à un moment : la maire de Paris nous emmenait dans le mur. Et comme elle était majoritaire (elle l’est toujours) en terme de décision, nos voix ne portaient pas.

Je vous tiendrai informés dans un prochain bulletin municipal de l’évolution de la situation lorsque nous aurons pu prendre connaissance de l’ensemble des possibilités qui s’offrent à nous.

Dans cette attente, je vous souhaite à toutes et à tous d’excellentes vacances !

Bien amicalement,

Philippe Juvin

Inauguration du Centre de Supervision Urbaine à La Garenne-Colombes – samedi 23 juin 2018

 

Programme des fêtes de La Garenne du 22 au 24 juin

2018-04-06-Programme La Garenne en Fête-v5

Concours de la francophonie au Théâtre de La Garenne

Remise des Médailles de la Ville et de la Médaille de la famille à Mme Jamelot, ce samedi 16 juin 2018

Edito du Maire – Juin 2018 – Nouveau projet à La Garenne : les jardins partagés

Chère Garennoise, Cher Garennois,

Cette année les Fêtes de la Ville, qui se tiendront les 23 et 24 juin, auront une saveur spéciale !

Outre les traditionnelles festivités organisées à l’attention des petits et des grands, nous allons en effet inaugurer le premier jardin partagé de La Garenne !

Situé à côté de l’école René Guest aux Champs-Philippe, ce jardin partagé a pour objectif de développer la pratique du jardinage ainsi que l’éducation à l’environnement.

Je vous ai présenté dans un précédent éditorial l’engagement de La Garenne en matière de développement durable. Par exemple, nous avions lancé un plan « arbres fruitiers » : l’idée était d’implanter des arbres fruitiers dans chaque square de la commune. Les enfants pouvaient ainsi découvrir que les cerises et les abricots ne poussaient pas dans les pots de yoghourt ! Ce nouveau projet de jardin partagé s’inscrit dans la même dynamique.

Géré par une association spécialisée, les Garennois qui souhaitent pratiquer le jardinage pourront s’inscrire auprès d’elle pour profiter de ce jardin pendant leur temps libre, seuls ou en famille, et le cultiver. Les candidatures seront reçues en mairie. Une des conditions pour être choisi est de s’engager à entretenir son lopin de terre.

Ce jardin aura aussi une vertu de cohésion sociale et une vocation pédagogique. Il accueillera aussi les dispositifs que nous avons installés dans les autres jardins de La Garenne : l’hôtel à insectes, le compost, la mangeoire d’oiseaux, les nichoirs, les fameux arbres fruitiers, les plantes médicinales et aromatiques etc.,

Les fêtes de La Garenne auront bien d’autres événements.

Toutes les précisions relatives aux différentes manifestations figureront dans le programme des Fêtes de La Garenne qui vous sera communiqué sous peu.

J’espère avoir le plaisir de vous y retrouver toujours aussi nombreux !

 

Bien amicalement,

Philippe Juvin

Réunion publique sur la rénovation et embellissement de la rue Gustave-Rey – lundi 11 juin 2018

Cérémonie d’hommage aux Morts de la guerre d’Indochine – samedi 9 juin 2018

Fête de la crèche des Vallées à La Garenne-Colombes

Exposition des élèves de 3ème du collège Les Vallées de La Garenne-Colombes à la maison de l’Europe « Déconstruction et reconstruction de l’Europe »

Avec le procureur de la République, Catherine Denis, j’ai présidé à La Garenne-Colombes la cérémonie de naturalisation

La Garenne prend la Nationale 7 – samedi 2 juin 2018

Etats Généraux de la Bioéthique à La Garenne-Colombes – jeudi 31 mai 2018