Philippe Juvin, le Blog
Député européen, Maire de La Garenne-Colombes
Président de la fédération Les Républicains des Hauts-de-Seine

La Garenne | Philippe Juvin, le blog

Actualités 'La Garenne'

Editorial du Maire – Septembre 2017 : La nouvelle trouvaille de l’Etat : il a décidé de simplifier les règles du stationnement payant…

Chère Garennoise, Cher Garennois,Chaque nouveau gouvernement nous fait la même promesse : il va, c’est promis, simplifier la vie des Français. Le voeu est souvent pieux, et la réalité sur le terrain malheureusement différente. Chaque mesure de simplification dont accouche la haute administration se traduit par plus de complexité et de dépenses.
Je n’ai pas la vérité sur bien des sujets mais j’ai toujours pensé que si les parlementaires ou les ministres avaient une petite expérience d’élu local, ils agiraient différemment. Mais là n’est pas le sujet du jour. Le sujet du jour est le suivant : le gouvernement (l’ancien, soyons précis, mais le nouveau a embrayé) a décidé de simplifier les règles de paiement du stationnement sur la voirie pour inciter les communes à généraliser le stationnement payant.
Il faut avouer qu’on n’est vraiment pas déçu. Car cette simplification tient toutes ses promesses : elle est effectivement très très très complexe. Je vais essayer de simplifier… Actuellement, un véhicule qui dépasse le temps pour lequel le propriétaire a payé son droit de stationnement se voit appliquer une amende de 17 €, quelle que soit la durée du dépassement.
À partir du 1er janvier 2018, si un véhicule dépasse la durée payée à l’horodateur, le propriétaire devra s’acquitter d’une somme appelée « forfait post-stationnement » ou FPS. À La Garenne, le montant de ce FPS n’est pas encore fixé. Dans nos villes voisines, la commune de Courbevoie proposera un FPS de 32 € et, à Paris, il s’élèvera à 50 €.
En fait, le propriétaire du véhicule payera le FPS, mais celui-la sera minoré de la somme dont il s’était acquitté pour payer son stationnement. Afin d’inciter à ne « pas trop » dépasser le temps prévu.

Pour simplifier un peu plus, j’ajouterai juste que l’État autorise les communes à créer des FPS variables selon les quartiers, mais aussi selon le moment où le contrevenant accepte de payer… Je n’entrerai pas dans d’autres détails plus délicieux. Malheureusement c’est la commune qui sera responsable de la fixation du montant du FPS, de sa collecte et de son recouvrement.
Cette nouvelle mesure aura au moins un mérite : faire le bonheur des fabricants d’horodateurs et de logiciels qui vont pouvoir imposer, quelle aubaine, à toutes les communes de France la mise à jour de leur matériel… Aux frais du contribuable. Mais que ne ferait-on pas pour relancer l’économie.
Selon le gouvernement, cette nouvelle réglementation permettra aux automobilistes de trouver une place plus rapidement et de lutter contre les voitures ventouses et contre la fraude.
Plus sérieusement, le stationnement payant est effectivement le meilleur moyen de lutte contre les voitures ventouses. Nous l’avons observé dans le quartier des Champs-Philippe, qui est désormais payant, et dans les villes voisines qui ont d’ores et déjà complètement généralisé leur stationnement payant. Actuellement, environ seules 20 % des rues de La Garenne hors Champs-Philippe sont payantes. Et on se gare beaucoup plus facilement là où il y a des horodateurs. De même, on sait que le stationnement payant de courte durée (moins de deux heures autorisées) est absolument vital dans les zones où il y a des commerces. Car c’est le seul moyen de « faire tourner » les voitures et de permettre ainsi aux clients de venir faire leurs courses facilement. Tout cela est vrai. Mais il me semble qu’on aurait pu éviter la création de cette nouvelle et coûteuse usine à gaz…
Mise en place de ces nouvelles règles complexes, mise à jour des horodateurs, redéfinition des zones de stationnement payantes pour lutter contre les ventouses, généralisation de la carte résident, mise en place d’une infrastructure et de process de collecte et de recouvrement… Les modalités précises de mise en oeuvre de l’ensemble de ces mesures vous seront naturellement présentées dans nos prochains bulletins municipaux, au fur et à mesure de leur discussion et de leur approbation (et avant leur entrée en vigueur !).
Nous aurons donc le plaisir d’en reparler ici. Mais comme le sujet est un peu complexe, je n’ai pas résisté à vous en faire part dès la rentrée.
Mais je suis impardonnable. J’aurais dû commencer par ça : bonne rentrée à tous!

Votre maire,

Philippe Juvin

Forum des associations de La Garenne-Colombes – 10 septembre 2017

Sur la ligne de départ du 72ème Prix de la République avec Arnaud Robail, adjoint au Maire.

 

Avec le président du club Tir Sportif Garennois 

 

Avec l’entraîneuse de l’Omlypic Garennois Twirling-Bâton 

 

Avec le responsable de l’Impact Cross Training

 

Au stand du Cercle d’Escrime Garennois

Inauguration des boîtes à livres et de l’arbre du Centenaire du Lions Clubs, dans le parc du Docteur Victor-Roy (Hôtel de Ville) – Samedi 8 juillet 2017

Réception du Personnel enseignant de La Garenne-Colombes – mardi 27 juin 2017, à l’Hôtel de Ville

J’ai tenu à saluer les personnes partant à la retraite :

  1. Françoise VERNET, Directrice école élémentaire André MARSAULT
  2. Justin AZANKPO, Proviseur du lycée des métiers La Tournelle
  3. Françoise CORDELET-PIVOT, Chef d’établissement de l’école Sainte-Geneviève
  4. Fabienne PRELLIER, Enseignante école élémentaire Sagot VOLTAIRE

 

La réussite de notre République, c’est d’avoir fait de l’école un lieu, neutre et sûr, où se transmet le savoir, où l’on intériorise la règle sociale et où chacun apprend à devenir un citoyen, c’est-à-dire un individu suffisamment libre, éclairé et responsable pour participer à la vie démocratique.

L’école est un creuset où se rassemblent tous les enfants de France, parce qu’elle transmet les valeurs et les savoirs qui en feront plus tard des citoyens épanouis, engagés dans la vie familiale, dans la vie professionnelle, dans la vie sociale.

La force de l’école de la République c’est de perpétuer la France en assurant la transmission de l’héritage historique, littéraire et artistique de notre pays.

L’école de la République, c’est une école dont le professeur, le savoir qu’il dispense et l’autorité qu’il incarne forment les seuls piliers, et pour tout dire le centre.

Il faut bien du métier et du talent pour faire classe aux enfants.

La Garenne en Fête – samedi 24 et dimanche 25 juin 2017

Animations sur la place des Champs-Philippe et sur la place de la Liberté

 

Départ de la Course sur route des écoles

 

Remise des prix de la Course sur route des écoles

 

Brocante (place de la Liberté) dimanche 25 juin

 

Cérémonie inter-religieuse – Parc Wangen il Allgäu, dimanche 25 juin à 15h00

 

Grande parade, dimanche 25 juin

 

L’équipe de la Croix Rouge française qui était présente à l’occasion des fêtes de la Garenne

 

Remise du Label Qualité Excellence pour l’association de Football garennoise (AFGC), le dimanche 25 juin 2017 (stade Marcel-Payen). Philippe JUVIN avec Alain VIAUD (Président de l’AFGC) et Baptiste DUBOIS (Maire-Adjoint aux Sports)

Concert de fin d’année du Conservatoire de Musique de La Garenne-Colombes – 25 juin 2017

Philippe JUVIN avec Jérôme GREFFIN, Directeur du Conservatoire (au premier plan, à droite), et Jean-Baptiste MEREL, Président du Conservatoire (au second plan).

 

Photo de l’ensemble des participants du concert (Conservatoire de Musique et Cercle des Arts)

Quatrième édition de la Nuit Blanche des Livres à La Garenne-Colombes – Vendredi 23 Juin 2017

Sur l’estrade : Nathalie IRIS (librairie Mots en Marge) se trouve à cote de Philipe JUVIN ;

Poignée de main : Philippe JUVIN salue Alain MABANCKOU

Fête de la musique à La Garenne-Colombes – 21 juin 2017

Cérémonie Officielle de la francophonie à La Garenne-Colombes – 20 mai 2017

En présence de :

  • Madame Magida Karaki, 1er Secrétaire de l’ambassade libanaise,
  • Les familles garennoises qui ont accueilli les enfants libanais,
  • Le Conseil des jeunes,
  • Les 5 professeurs et l’interprète :
    • Mme Mayssaa EL HAJJ
    • Mme Samar LABAKI
    • Mme Mme Samah MERHI
    • Mme May KHALIL KANAAN
    • MmeHadiya MAZIH NASSER
    • Georges EL- HAJJ (interprète)
  • Service culturel de la Ville

7ème Edition  du Concours de la Francophonie :

  • Du mercredi 1er au samedi 4 février 2017, 25 écoles primaires du sud-Liban ont participé
  • Une centaine d’enfants, répartis en groupes de 4, représentant chacun une école, ont ainsi présenté une pièce de théâtre sur le thème des fables de la Fontaine.
  • 16 enfants, ainsi que leurs accompagnateurs, ont gagné leur voyage à Paris. Ils vont découvrir du 19 au 24 juin 2017 la France durant un voyage organisé par le service jumelage de la Ville de La Garenne-Colombes. Ils sont reçus par les familles de collégiens garennois.
  • Concours organisé depuis 2010 par :
    • le contingent français de la FINUL (Force intérimaire des Nations Unies au Liban)
    • avec l’appui de la Mairie de La Garenne
  • Opération qui bénéficie d’une grande reconnaissance des familles, des écoles et des élèves du Sud Liban : La Garenne dans cette région n’est plus une ville inconnue.

 

Le concours et le rôle de la FINUL :

Le concours de la Francophonie s’inscrit dans le cadre de la promotion de la langue française par le contingent français de la FINUL au profit de la population du Sud-Liban.

La FINUL dans son ensemble et le contingent français en particulier fournissent ainsi à la population une aide médicale, des fournitures d’équipements scolaires, une remise en état de routes et d’infrastructures, une aide au développement et un enseignement du français dans les écoles en liaison avec les autorités publiques et collectivités territoriales.

Résultats du 2nd tour des élections législatives à La Garenne-Colombes

Résultats des élections législatives à La Garenne-Colombes

Photos de la Cérémonie d’hommage aux Morts de la guerre d’Indochine, du samedi 10 juin 2017 à La Garenne-Colombes

Date officielle : 8 juin – Journée nationale d’hommage aux morts pour la France en Indochine. Instituée par le décret n° 2005-547 du 26 mai 2005, cette journée d’hommage correspond au jour du transfert à la nécropole nationale de Notre-Dame de Lorette, de la dépouille du Soldat Inconnu d’Indochine, le 8 juin 1980.

Fêtes des crèches Bonnin et Verdun à La Garenne-Colombes, du vendredi 9 juin 2017.

Inauguration du magnifique square Guy-Môquet à La Garenne-Colombes – samedi 3 juin 2017

Mesdames, Messieurs,

C’est toujours avec un immense plaisir que j’inaugure un square.

Les parcs, les jardins, les squares sont en effet des oasis de douceur dans une ville. Poumon de la cité, ils sont tout à la fois fraîcheur, calme, couleur et repos,  ils sont donc devenus indispensables à nos vies citadines particulièrement denses. Ils nous sont tellement chers qu’ils ont fait l’objet de nombreux poèmes des plus grands auteurs, de Musset à La Fontaine, en passant par Victor Hugo, Boris Vian ou Verlaine.

La ville laisse de fait peu de place à la nature, il nous faut donc trouver les moyens de la reconstituer pour pouvoir bénéficier de ses bienfaits.

La rénovation du square Guy Môquet a fait l’objet de longues réflexions et études car notre objectif était de pouvoir offrir un espace à chacun : aux petits, aux grands, et aux très grands ! Nous avons donc travaillé la configuration du square de façon chirurgicale afin d’augmenter les espaces de jeux et de loisirs, de préserver les aires arborées et de permettre l’accès aux personnes à mobilité réduite.

Les petits ont naturellement été au cœur de la rénovation de ce square puisque 2 zones de jeux dédiées aux enfants de 1 à 4 ans ont été recréées et une nouvelle structure de jeux pour les enfants de 4 à 12 ans a été créée.

La particularité de ce square est aussi qu’il compte désormais un jardin pédagogique organisé autour des arbres fruitiers.

Nous avons également souhaité préserver la mosaïque de la fontaine, car elle fait partie du patrimoine de la ville et qu’elle marque l’identité de ce square et en fait sa particularité unique, nous l’avons donc refaite et équipée de brumisateurs.

Je veux naturellement remercier les services de la Ville qui ont permis cette belle rénovation, dans les temps impartis.

Je veux également remercier Monsieur Serge FOUCHER président de l’association de pétanque qui a participé à notre réflexion de réaménagement et qui, avec ses amis, a fait preuve de beaucoup de patience et de bienveillance.

Je remercie enfin Laurent Zacaropoulos,  maire-adjoint et président du conseil de quartier des Vallées ainsi que les membres de son bureau qui ont soutenu et suivi la réalisation de ce beau projet.

La rénovation du square Guy Môquet témoigne de notre volonté de préserver, de développer et d’embellir les espaces verts à La Garenne. Il est un lieu de vie essentiel pour le quartier des Vallées et nous tenions à ce que sa rénovation puisse donc pleinement répondre aux besoins de chacun.

Je pense que vous prendrez désormais beaucoup de plaisir à venir flâner dans ce beau jardin et à vous y reposer à l’ombre des arbres cet été.

Selon Cicéron, si vous possédez une bibliothèque et un jardin vous avez tout ce qu’il vous faut ; alors à La Garenne, nous avons la Médiathèque et le square Guy Môquet rénové, nous avons donc tout ce qu’il nous faut !

Je vous remercie.

25 ans de la Grange aux Crêpes – 16 bis boulevard de la République à La Garenne-Colombes

Le mardi 30 mai 2017 j’ai eu le plaisir de me rendre aux 25 ans de la Grange aux Crêpes !

Plus d’infos sur leur Facebook : https://www.facebook.com/lagrangelagarenne/

En campagne avec Jean Spiri à La Garenne-Colombes

Fête des voisins à La Garenne-Colombes – 19 mai 2017

Allée des Cerisiers

.

Rue Noël Pons

.

Rue de Sotteville

.

Au cours de la soirée, j’ai également eu le plaisir de me rendre rue Jean Bonal, à la Résidence Denis Papin, au 26 avenue du Général de Gaulle…

Ravivage de la Flamme de l’Arc de Triomphe avec le Comité d’Entente des Associations patriotiques de La Garenne-Colombes, avec des jeunes garennois et des élus du Conseil municipal

Crédit photo : Mairie La Garenne-Colombes

Cérémonie des médailles d’honneur du travail à la La Garenne-Colombes pour symboliser le savoir faire, la valeur sociale, culturelle et morale du travail

Commémoration du 8 mai 1945

Hommage aux 62 millions de victimes ainsi qu’à nos combattants et résistants qui ont défendu avec un courage exemplaire les valeurs de notre République. 

Editorial du Maire – Mai 2017 : Toujours plus loin dans le soutien scolaire

Les grandes échéances ne sont pas qu’électorales. Pour des centaines de jeunes Garennois (et leur famille), elles sont aussi scolaires. Le BAC et le brevet approchent.

Vous savez que j’ai toujours souhaité mettre l’accent sur la réussite scolaire et l’égalité des chances. On se souvient de notre initiative de mise à disposition de salles de travail. Tous les jours jusqu’à 23h, des salles de travail sont ouvertes aux écoliers, collégiens, lycées et étudiants garennois. Ils peuvent y étudier en toute tranquillité et protégés du bruit et de l’agitation. Cette idée a eu un tel succès que nous avons dû augmenter le nombre de salles mises à disposition.

Aujourd’hui, je vous propose d’aller beaucoup plus loin dans le soutien scolaire.

Nous allons mettre à disposition des jeunes Garennois qui le souhaitent une méthode révolutionnaire.

Tous les enfants garennois scolarisés de la 3ème à la Terminale, quelle que soit leur filière ou l’établissement qu’ils fréquentent se verront proposer un outil personnalisé d’aide aux devoirs. Depuis un ordinateur, une tablette ou un mobile, tous ces enfants auront accès à une plateforme d’aide aux devoirs 7 jours sur 7, vacances comprises. Concrètement, ils pourront joindre chaque jour des enseignants spécialisés dans chaque matière, s’entraîner et réviser tout le programme scolaire. La plateforme leur donnera aussi accès à des conseils de méthodologie, d’orientation et de culture générale.

Cette aide est totalement prise en charge par la Ville et donc gratuite pour les familles. Le dispositif est développé grâce à un partenariat avec la société ACADOMIA. Seuls les volontaires qui s’inscriront y auront accès, avec l’accord de leurs parents. Il suffira de demander un code d’accès pour se connecter sans aucun engagement d’une quelconque nature.

Cette méthode est tellement nouvelle que nous n’avons certes pas suffisamment de recul. Mais l’enjeu vaut que nous tentions d’offrir le meilleur aux enfants. A la fin de l’année scolaire, nous évaluerons l’efficacité de cette méthode très novatrice. En fonction de nos observations et de celles des élèves et des familles, je proposerai au Conseil municipal de La Garenne de reconduire cette expérience l’année prochaine en l’élargissant à d’autres classes d’âge.

L’effort public en matière de réussite scolaire est fondamental. Il doit permettre que chaque élève ait les mêmes chances de réussite. Il doit aider à monter le niveau général des connaissances, et à préparer les jeunes à devenir des adultes responsables. La réussite scolaire est la première étape du contrat social.

Investir dans l’éducation de nos enfants, c’est leur donner une chance de devenir des citoyens éclairés et responsables, leur permettre de choisir leur avenir, et c’est construire une société collectivement plus intelligente.

Bonne chance pour le Brevet et le BAC.

 

Votre maire,

Philippe Juvin

Editorial du Maire – Avril 2017

Chère Garennoise, Cher Garennois,

Je suis heureux de pouvoir vous annoncer que les travaux de rénovation de la Place de La Liberté vont pouvoir enfin démarrer au mois de mai.
Un parking souterrain sera réalisé de part et d’autre de l’église. Et la totalité de la surface de la place sera refaite. Ni la halle du marché ni le marché lui-même ne seront impactés.

Les travaux ont pris près d’une dizaine d’années de retard. Ce si long délai est la conséquence de la véritable guérilla juridique que plusieurs membres de l’opposition ont fait subir à notre commune, multipliant les recours pour empêcher les travaux. La Justice a récemment donné raison à la ville, et nous a définitivement autorisé à débuter l’aménagement. Déjà dans le passé, la Ville avait eu à souffrir de tels recours. On se souvient que la médiathèque, mais aussi l’aménagement du quartier des Champs-Philippe, le théâtre et une crèche avaient été bloqués avant que la Justice ne donne, là aussi, et contre parfois les mêmes, raison à la Ville.

Pauvres petits politiciens qui n’hésitent pas à s’opposer à l’intérêt général pour exister. Le plus incroyable est qu’un de ceux qui a attaqué le parking devant les tribunaux en avait soutenu le projet dans sa propre campagne électorale municipale… Le juge n’a sans doute pas beaucoup apprécié… Car c’était la preuve que son but était bien de s’opposer pour s’opposer.
La Place de La Liberté est encombrée le soir et le week-end par plus d’une centaine de voitures qui ne trouvent pas d’autres places pour se garer. Cette situation pose des difficultés sérieuses en matière d’hygiène pour le marché, et prive les piétons d’un bel espace. L’aménagement de la Place tel qu’il vous est présenté dans ce bulletin permettra son embellissement, sa piétonisation et sa végétalisation. Place aux piétons, aux vélos, aux enfants, aux terrasses de café et aux arbres.

La réalisation du parking souterrain de part et d’autre de l’église repose sur la nécessité d’aider le commerce local, le marché et le stationnement des riverains.
Il faut absolument soutenir le commerce sédentaire et les marchés du mercredi et du samedi. Plus de la moitié des clients du marché viennent du dehors de La Garenne. S’ils ne peuvent plus se garer, ils ne viendront plus. Et le marché périclitera. C’est malheureusement aussi simple que cela. Je veux conforter notre très beau marché : et pour cela, il faut que les clients puissent y accéder et s’y garer. C’est une des raisons majeures de ce parking souterrain.

Beaucoup de choses fausses ont été dites sur le financement de ces travaux. Ce projet est financé par un partenariat public privé. Nous n’augmenterons pas les impôts pour le financer, ni nous n’exploserons notre niveau endettement. Nous ne proposons que des projets que nous pouvons financer. Et ici comme dans nos autres projets, c’est le cas. Vous savez que les impôts municipaux n’augmentent pas depuis quelques années, et que j’ai complètement désendetté notre ville. Je n’entends pas changer de philosophie !
Nous reviendrons souvent ici sur ces travaux qui vont courir pendant plus de deux ans.

Je remercie particulièrement les riverains de leur patience pendant le chantier. Je reste à leur disposition. Mais il faut imaginer que notre cadre de vie sera encore plus beau et agréable ensuite.
Je vous laisse découvrir ce beau projet pour La Garenne dans notre dossier spécial.

Bien amicalement,
Philippe Juvin