Audition au Conseil Economique Social et Environnemental (CESE) sur la souveraineté européenne numérique

Le 10 octobre dernier, j’ai été auditionné par la Section des affaires européennes et internationales du CESE dans le cadre de la saisine : « Pour une politique de souveraineté européenne du numérique ».

J’ai été rapporteur pour le PPE (Parti populaire européen) sur plusieurs dossiers concernant le marché unique du numérique: un rapport sur le marché unique numérique en 2015, un rapport sur les plateformes numériques en 2017 et je suis actuellement co-rapporteur sur le projet de règlement « Platform-to-business » (P2B), visant à encadrer les relations commerciales entre les services d’intermédiation en ligne et leurs utilisateurs professionnels.

A travers ce travail législatif, je défends au Parlement européen une harmonisation des règles dans l’économie du numérique notamment en matière de fiscalité ou de responsabilité des plateformes entre tous les pays de l’Union.

A l’instar du marché unique ayant instauré un grand marché européen grâce à des règles communes, un marché unique de l’économie numérique améliorerait le droit des consommateurs, la confiance dans les entreprises européennes, et aurait un impact économique considérable estimé à 500 000 emplois et 500 000 milliards d’euros de PIB supplémentaires pour les pays de l’Union européenne.