Accords entre Philip Morris et l’Union européenne : Marisol Touraine, pourquoi cédez-vous aux lobbys du tabac ?

Communiqué-de-presse-300x300Philippe JUVIN, porte parole LR Europe : « Accords entre Philip Morris et l’Union européenne : Marisol Touraine, pourquoi cédez-vous aux lobbys du tabac ? »

Le 9 mars 2016, le Parlement européen s’est très majoritairement prononcé contre le renouvellement des accords de coopération conclus entre l’UE et les fabricants de tabac pour lutter contre le trafic. Le Parlement visait plus particulièrement celui signé avec Philip Morris, qui arrive à échéance en juillet 2016.

Le Parlement avait souligné le manque de transparence dans lequel ces accords avaient été conclus et avait fait état d’enquêtes en cours sur les liens existant entre certains fonctionnaires
européens et cigarettiers.

En effet, le tabac vendu illégalement est en grande partie fabriqué par les cigarettiers eux-mêmes. Certains sur-approvisionnent et deviennent ainsi les sources du trafic. Dans ces conditions, comment passer un accord de lutte contre le trafic avec ceux qui l’alimentent ?

Aujourd’hui, des indices nous laissent penser que la Commission envisage de passer outre l’avis du Parlement en renouvelant son accord avec Philip Morris. Renouveler cet accord serait bafouer l’avis du Parlement européen.

La France doit s’opposer à cet accord de dupes qui se fait au détriment des recettes fiscales des Etats européens et de la santé des citoyens. Cet accord doit être remplacé, comme l’a exigé le
Parlement européen, par la conclusion et la mise en oeuvre du Protocole de l‘OMS « pour éliminer le commerce illicite de tabac » dont la discussion et le vote par les députés européens sont prévus le 7 juin à 14h. Cette date ayant déjà été repoussée à plusieurs reprises, je demande à la Commission, au Président du Parlement européen et à la Conférence des Présidents, de veiller à que cet ordre du jour soit respecté. Mais je demande aussi à la France de choisir son camp.

Car pendant ce temps là, les gouvernements laissent faire, particulièrement le gouvernement français, totalement silencieux.

J’appelle solennellement Marisol Touraine, ministre de la santé, à sortir de son silence. Elle doit condamner sans ambiguïté la reconduction de l’accord entre l’Union et Philip Morris et soutenir le Parlement européen contre la Commission.

Pourquoi Marisol Touraine est-elle silencieuse ? Parce que la France, encore une fois, ne pèse plus en Europe ? Ou encore parce que les lobbys de cigarettiers ont aussi réussi leur sale
besogne auprès des autorités françaises ? Marisol Touraine, réveillez-vous ou expliquez vous.

>>Cliquez ici pour télécharger le communiqué en version pdf